Ail fumé d'Arleux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ail fumé d'Arleux
image illustrative de l’article Ail fumé d'Arleux
Ail fumé d'Arleux IGP
image illustrative de l’article Ail fumé d'Arleux
Logo

Lieu d’origine Drapeau de la France France
62 communes des départements du Nord et du Pas-de-Calais.
Utilisation condiment
Type de produit plante potagère à bulbes de type Allium sativum
Variétés Ail du Nord, Gayant et Arno
Classification IGP (2012)
Confrérie Confrérie de l'Ail Fumé d'Arleux[1]
Saison récolte en automne
Festivité Foire à l'ail d'Arleux

L' « Ail fumé d'Arleux » est une indication géographique protégée (IGP) correspondant à une production d'ail rose de printemps, cultivé dans une aire déterminée située dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais (France), tressé et fumé de manière traditionnelle. Cette production s'élève à environ 2 300 tonnes, soit 10 % de la production d'ail en France[2]. Les conditions de production sont fixées dans un cahier des charges, qui prévoit notamment le recours à des variétés d'ail sans hampe florale du type « Ail du Nord » . Après avoir obtenu une protection nationale transitoire en juillet 2010, cette IGP a fait l'objet d'une demande officielle auprès des services de l'Union européenne, publiée le 19 juillet 2012[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2013)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La région d'Arleux est une zone humide du Val de Sensée apportant un sol limoneux-argileux avec un maximum de 30 % d'argile nécessaire au développement de l'ail et la tourbe ; de la sciure et de courte paille nécessaire à son fumage durant sept jours. Traditionnellement présenté en tresse de 10 à 90 têtes ; Tressage indispensable pour suspendre l'ail dans les fumoirs. Arleux produit 10 % de l'ail français grâce à environ 50 producteurs.

La production d'aulx et d'ognons à Arleux est déjà cité en 1804[4].

Zone géographique protégée[modifier | modifier le code]

Le groupement de producteurs a déposé en 2007 une demande de classement auprès de l'Institut national de l'origine et de la qualité et, en 2013, obtient le label officiel européen d'origine et de qualité Indication géographique protégée[5],[6],[7],[8].

La zone géographique protégée s'étend sur 62 communes des départements du Nord et du Pas-de-Calais :

Soupe à l'ail d'Arleux[modifier | modifier le code]

Bols à soupe à l'ail de la foire d'Arleux.

La recette traditionnelle se fait à partir de 2 litres d'eau, 100 grammes d'ail, 500 grammes de pommes de terre épluchées et mises en cubes ; 2 carottes râpées, thym, sel, poivre et 40 minutes de cuisson avant mixage, accompagnement de beurre ou crème ou gratinage.

Foire à l'ail[modifier | modifier le code]

La foire à l'ail se déroule depuis 1962 le premier week-end de septembre. Elle réunit une vingtaine de producteurs au lieu de 130 dans les années 1980[9]. Les géants Grind' Batiche et Henriette la Porteuse d'Ail sont sortis à cette occasion.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Confrérie de l'Ail Fumé d'Arleux
  2. « L'ail fumé d'Arleux, indication géographique protégée - Dossier de presse »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Espaces naturels régionaux (ENRx), (consulté le 14 mai 2013).
  3. « Règlement (CE) n°510/2006 du Conseil « Ail fumé dArleux » n°CE: FR-PGI-0005-0820-02.08.2010 », Journal officiel de l’Union européenne, (consulté le 14 mai 2013).
  4. Christophe Dieudonné, Statistique du département du Nord, vol. 1, Marlier, (lire en ligne)
  5. « Europe 1 », (consulté le 11 mai 2013)
  6. « La Voix du Nord », (consulté le 11 mai 2013)
  7. « L'Observateur du Douaisis », (consulté le 11 mai 2013)
  8. Arrêté du 12 juillet 2010 portant homologation du cahier des charges de l'indication géographique protégée (IGP) « Ail fumé d'Arleux »
  9. Dorothée Delomez, Le précieux ail fumé placé sous protection européenne, L'Observateur du Douaisis, , 540e éd. (lire en ligne)