Iwama Dojo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aiki Jinja)
Aller à : navigation, rechercher

Le dojo de la branche Ibaraki de l'Aïkikaï (茨城支部道場, Ibaraki Shibu Dōjō?) et le sanctuaire de l'Aïki (合気神社, Aiki Jinja?) sont situés dans le district de Yoshioka de la ville de Kasama (formée en 2006 suite au rapprochement des villes d’Iwama et Tomoe), dans la province d'Ibaraki[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours des années 1940, le Fondateur de l'Aïkido, Morihei Ueshiba, achète un certain nombre de parcelles de terre dans la petite ville d'Iwama, dans le but d'y construire un dojo et une ferme Aïki[2]. Il y établit en outre le sanctuaire de l'Aïki (Aiki-jinja) en 1943[1]. Après la mort du fondateur de l'Aïkido en 1969, Morihiro Saito devient l'instructeur en chef du Dojo et le gardien du sanctuaire Aïki, poste qu'il occupe jusqu'à sa mort en 2002. À la mort de Saito, l'Aikikai choisit de retirer la garde de l'Aiki Jinja à Hitohiro Saito, fils de Morihiro Saito.

Activités[modifier | modifier le code]

L’instructeur en chef du dojo d’Iwama est Hiroshi Isoyama, un élève direct d’O Sensei ayant commencé la pratique avec le fondateur durant l’enfance[3].

Sanctuaire[modifier | modifier le code]

Aiki Jinja
Présentation
Nom local 合気神社
Culte Shintoïsme
Début de la construction 1940
Fin des travaux 1962
Géographie
Pays Drapeau du Japon Japon
Ville Iwama
Coordonnées 36° 17′ 36″ nord, 140° 16′ 52″ est

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Aiki Jinja

Géolocalisation sur la carte : préfecture d'Ibaraki

(Voir situation sur carte : préfecture d'Ibaraki)
Aiki Jinja

Le premier petit sanctuaire fut construit en 1940. Le second plus développé fut érigé en 1962. Ils furent tous deux rénovés par la famille Saito en 2001-2002 avec l'approbation du Doshu Moriteru Ueshiba. Cette rénovation inclut aussi une clôture, et une grosse pierre sur laquelle est incrustée « Aiki Jinja » faite par Seiseki Abe, un enseignant d'aikido et de calligraphie qui enseigna l'art à Morihei Ueshiba.

Chaque 19 avril, le festival du printemps est dirigé par les prêtres Oomoto en commémoration du décès de Ueshiba. La journée consiste en une cérémonie Shinto, suivie d’une démonstration du Doshu de l’Aïkido, puis d’un pique-nique offert par l’Aïkikaï aux gens s’étant déplacés[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Aikikai Foundation Ibaraki Branch Dojo » (consulté en 06 aout2017)
  2. Kisshomaru Ueshiba, A Life in Aikido: The Biography of Founder Morihei Ueshiba , Kodansha International, 2015, (ISBN 978-1568365732)
  3. Guillaume Erard, « Entretien avec Isoyama Hiroshi Shihan, le maître du Dojo d'Iwama », sur GuillaumeErard.fr, (consulté en 06 aout2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]