Aiguilleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le chemin de fer image illustrant un métier
Cet article est une ébauche concernant le chemin de fer et un métier.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Aiguilleur
A woman railway worker operating the signals in a siding on the Great Central Railway in Birmingham during 1918. Q28148.jpg

Dans ce poste d'aiguillage en 1918, à Birmingham au Royaume-Uni, une femme est employée comme aiguilleur, une fonction pourtant considérée à cette époque comme plutôt masculine. (Durant le Premier conflit mondial, beaucoup de femmes participent à l'effort de guerre en remplaçant à l'arrière pour de multiples tâches les hommes partis combattre au front).

Codes
ROME (France)
N4401
Un aiguillage est un type d'appareil de voie actionné par l'aiguilleur

Dans les chemins de fer en France, l'aiguilleur est l'agent chargé de la manœuvre de signaux ou d'appareils de voie.

Le rôle de l'aiguilleur est de manœuvrer les signaux et appareils de voie qui sont sous sa responsabilité, afin d'assurer la fluidité du trafic ferroviaire. L'aiguilleur est aussi responsable de la sécurité des agents travaillant sur les voies, en fermant la partie de voie concernée par les opérations de maintenance. Il est sous la responsabilité d'un agent de circulation ferroviaire. Habilité à la manœuvre des installations, celles-ci peuvent aller du levier à transmission rigide (mécanique et ancien) jusqu'à la clé informatique sur les postes les plus récents (de type PAI ou PRCI).

Un autre rôle appelé aussi aiguilleur était l'aiguilleur de dépôts. Celui-ci consistait à signaler au chef de feuille, responsable des machines dans les dépôts, les machines rentrant aux dépôts et à signaler au service exploitation les machines prêtes à prendre le service.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]