Aiguilles de Bavella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne image illustrant la Corse
Cet article est une ébauche concernant la montagne et la Corse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Aiguilles de Bavella
Vue des aiguilles de Bavella.
Vue des aiguilles de Bavella.
Géographie
Altitude 1 855 m, Punta Alta (Tour VI)
Massif Massif du Monte Incudine
(Massif corse)
Coordonnées 41° 48′ 55″ nord, 9° 13′ 03″ est
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Corse
Département Corse-du-Sud
Géologie
Roches Granite

Géolocalisation sur la carte : Corse

(Voir situation sur carte : Corse)
Aiguilles de Bavella

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Aiguilles de Bavella

Les aiguilles de Bavella (I Forchi di Bavedda en corse) dominent le col du même nom à 1 218 m, reliant l'Alta Rocca à la côte est de la Corse. Le massif est moins élevé et pourtant bien plus fréquenté que celui des aiguilles de Popolasca. Le site se caractérise par des pics déchiquetés, de grandes murailles rocheuses et des pins tordus par le vent.

Au cœur du massif de Bavella, on trouve les sept tours d'Asinau (les aiguilles de Bavella proprement dites, anciennement numérotées du sud au nord) :

  • Punta di l'Acellu (Punta ll'Aceddu, 1 588 m) (Tour I) ;
  • Punta di l'Ariettu (Punta ll'Arghjetu, 1 591 m) (Tour II) ;
  • Punta di a Vacca (Punta lla Vacca, 1 611 m) (Tour III), la seule accessible au simple randonneur ;
  • Punta di u Pargulu (Punta llu Pàrgulu, 1 785 m) (Tour IV), séparée de la précédente par la Bocca di u Pargulu (1 662 m), empruntée par la variante alpine du GR 20 ;
  • Punta Longa (1 836 m) (Tour V) ;
  • Punta Alta (1 855 m) (Tour VI), la plus haute des aiguilles ;
  • Punta Iolla (1 848 m) (Tour VII), séparée de la précédente par la Bocca di u Santu (1 745 m).

Le massif de Bavella dans sa globalité culmine un peu plus au nord, à la Punta di u Furnellu (Punta llu Furneddu) et à la Punta Muvrareccia (A Mufrareccia), tous deux à 1 899 m d'altitude. Il est dominé par le grand sommet de la région, le Monte Incudine (2 134 m), et s'étend de la forêt de Tova au nord (commune de Solaro) jusqu'au Monte Calva (1 381 m) au sud, à la limite du massif de l'Ospedale, et pour ainsi dire jusqu'à Conca et la mer à l'est.

De l'Incudine au col de Bavella, le GR 20, après avoir atteint le refuge d'Asinau (1 536 m), passe au pied des aiguilles dans la vallée du Rizzanese (Asinau) mais une variante dite « alpine » permet de s'approcher des tours de Bavella, via la Bocca di u Pargulu (Bocca llu Pàrgulu, 1 662 m). Après le col de Bavella, le sentier entame sa descente vers Conca, via la Foce Finosa (1 206 m) et le refuge d'i Paliri (1 055 m), au pied de la Punta Tafunata di i Paliri (montagne trouée comme son nom l'indique, à l'instar du Capu Tafunatu, 1 312 m).

Au col, à quelques mètres de la route, sur le vaste terre-plein, se dresse au sommet d'un amas de pierres la statue de Notre-Dame-des-Neiges. La Purcaraccia, ruisseau célèbre par ses cascades et piscines naturelles. Départ du sentier, à environ 8 km, sur la D268 en direction de Sari-Solenzara.

Les localités de Quenza, Zonza et Conca sont implantées en arc de cercle au sud-ouest du col de Bavella.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]