Aiguille de l'M

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aiguille de l'M
L'aiguille de l'M (à gauche) avec le col de la Bûche et les Petits Charmoz
L'aiguille de l'M (à gauche) avec le col de la Bûche et les Petits Charmoz
Géographie
Altitude 2 844 m, pointe NE[1]
Massif Aiguilles de Chamonix
(Massif du Mont-Blanc, Alpes)
Coordonnées 45° 54′ 44″ nord, 6° 54′ 46″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Ascension
Première avant 1856
Voie la plus facile versant SE par le col de la Bûche, depuis le Montenvers ou le Plan de l'Aiguille
Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie
(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Aiguille de l'M
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Aiguille de l'M

L'aiguille de l'M, qui culmine à 2 844 mètres d'altitude, est un sommet massif du Mont-Blanc. Elle est la moins élevée des aiguilles de Chamonix, chaînon dont elle constitue l'extrémité septentrionale. Elle doit son nom à son aspect depuis la vallée de Chamonix, qu'elle surplombe. Elle a deux cimes : la pointe NE (2 844 mètres, point culminant) et la pointe Albert ou pointe SW (2 816 mètres), séparées par la brèche de l'M (2 774 mètres). Elle est reliée à l'aiguille des Petits Charmoz au sud-est par le col de la Bûche (2 785 mètres).

Son arête nord-nord-est, dont le premier parcours intégral a été réalisé le par N. Kristoffovitch, Morel et Peyrote avec le guide André Contamine, est la no 18 des 100 plus belles courses du massif du Mont-Blanc de Gaston Rébuffat. Les voies Couzy (Jean Couzy et M. Prost, le ) et Ménégaux (J.-C. et S. Ménégaux et J. Poullain, ) dans le versant nord-ouest, constituent ensemble la no 46.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lucien Devies et Pierre Henry, Guide Vallot : La chaîne du Mont Blanc, t. II : Les Aiguilles de Chamonix, Éditions Arthaud, , 3e éd.
  • François Labande, La chaîne du Mont-Blanc : Guide Vallot. Sélection de voies, t. 1 : À l'ouest du col du Géant, Éditions Arthaud,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.