Aiguille de Roc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aiguille de Roc
Le sommet de l'aiguille de Roc
Le sommet de l'aiguille de Roc
Géographie
Altitude 3 409 m[1]
Massif Aiguilles de Chamonix
(Massif du Mont-Blanc, Alpes)
Coordonnées 45° 54′ 05″ nord, 6° 55′ 08″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Ascension
Première par Miss Miriam O'Brien avec Alfred Couttet et Georges Cachat
Géologie
Roches Protogine
Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie
(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Aiguille de Roc
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Aiguille de Roc

L'aiguille de Roc (ou pic de Roc), qui culmine à 3 407 m d'altitude, est l'une des aiguilles de Chamonix dans le massif du Mont-Blanc. Elle est constituée d'un pinacle rocheux détaché dans le versant Sud-Est de l'aiguille du Grépon.

Elle se parcourt classiquement lors de la traversée Roc-Grépon (la no 64 des 100 plus belles courses du massif du Mont-Blanc de Gaston Rébuffat). Une photo célèbre et spectaculaire de Rébuffat dressé sur la pointe du sommet, les anneaux de corde à la main, illustre la couverture de son ouvrage La montagne est mon domaine[2]. Cette photo est l'une de celles qui ont été choisies par la NASA pour être embarquées des sondes du programme Voyager, afin d'illustrer les réalisations humaines[3].

Après trois tentatives effectuées les 6, 13 et 29 août 1926 (la première avec Miriam E. O'Brien, son frère Lincoln O'Brien et un autre guide, la seconde et la troisième avec Miss E. O'Brien et Vital Garny), la première ascension de l'aiguille de Roc fut réalisée le 6 août 1927 par Alfred Couttet[4], Miss Miriam E. O’Brien[5] (également connue sous le nom de Miriam O'Brien Underhill (en) et Georges Cachat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. La montagne est mon domaine - Hoëbeke
  3. Voyager Record Photograph Index
  4. Couttet Champion, site web officiel
  5. (en) Miriam E. O'Brien, First Ascent of the Aiguille de Roc au Grépon, Appalachian Mountain Club, , 92 p., p. 1 à 4

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Labande, La chaîne du Mont-Blanc : Guide Vallot. Sélection de voies, t. 1 : À l'ouest du col du Géant, Éditions Arthaud,

Liens externes[modifier | modifier le code]