Ahn Do-hyun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Ahn, précède le nom personnel.
Ahn Do-hyun
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Romanisation révisée
An Do-hyeonVoir et modifier les données sur Wikidata
McCune-Reischauer
An To-hyŏnVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Wonkwang University (en)
Lycée Daegun (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

AHN Do-hyun (en hangeul : 안도현) (né le à Yecheon) est un poète, écrivain, essayiste et professeur sud-coréen, considéré comme faisant partie de la jeune génération de la littérature coréenne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1961 à Yecheon dans la province de Gyeongbuk, il fait ses études à l'université Dankook, faculté de littérature, puis obtient une licence de littérature et du langage à l'Université de Wonkwang (en).

Ahn est remarqué dès ses vingt ans avec deux prix obtenus pour ses poèmes : tout d'abord le prix Nakdong en 1981, et le prix Sinchun Munye organisé par le quotidien Dong-a Ilbo (catégorie poésie) en 1984. Depuis Ahn Do-hyun n'a cessé de publier des recueils de poésies, souvent récompensés.

En 1996, son roman Saumon obtient un large succès en Asie, et les diverses traductions dans le monde entier lui donne une reconnaissance internationale.

En 1998, il reçoit le prestigieux prix de poésie Sowol.

Il enseigne à l’université de Woosuk depuis 2004.

Il s'engage ensuite en politique, notamment lors de la campagne présidentielle de 2012, où il est le coprésident du siège de campagne du principal candidat à la présidentielle de l’opposition, Moon Jae-in, du Parti démocrate unifié (PDU)[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Recueils de poésies[modifier | modifier le code]

  • Feux de bivouac (1989)
  • 그리운 여우 Le Renard (1997)
  • Le Bureau de poste au bord de la mer (1999)
  • Seul et triste (2000)
  • Je vais vers vous (2002)

Contes, nouvelles, romans[modifier | modifier le code]

  • 연어 Le Saumon (1996)
  • Une liaison (2002)
  • 짜장면 Nouilles Tchajang (2002)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Assumer sa solitude (1998)

Disponible en français[modifier | modifier le code]

  • Saumon (trad. Yeong-hee Lim et Françoise Nagel), éditions Philippe Picquier, (ISBN 2-8097-0020-6)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Influences[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. C'est dans ce contexte que le 7 novembre 2013, Ahn est reconnu coupable d’avoir posté des messages sur son compte Twitter à 17 reprises avant le scrutin du 19 décembre 2012, messages accusant la candidate de la majorité Park Geun-hye, de posséder des reliques dérobées qui appartenaient au célèbre militant indépendantiste Ahn Jung-geun (1879-1910). La Cour bien qu'estimant qu’Ahn n’a pas répandu de fausses informations, lui inflige cependant une amende d’un million de wons pour avoir violé les lois électorales du pays. (cf. « Le poète Ahn Do-hyun coupable de diffamation au préjudice de la présidente Park »)

Liens externes[modifier | modifier le code]