Ahmed al-Maktoum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ahmed Al-Maktoum
Image illustrative de l’article Ahmed al-Maktoum
Contexte général
Sport Tir sportif
Biographie
Nom dans la langue maternelle أحمد بن محمد بن حشر آل مكتوم
Nationalité sportive Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis
Nationalité Émirats arabes unis
Naissance (58 ans)
Lieu de naissance Dubaï, Émirats arabes unis
Taille 175 cm
Poids de forme 67 kg
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 0 0

Le cheikh Ahmad bin Mohammad bin Hasher al-Maktoum (أحمد بن محمد بن حشر آل مكتوم), né le à Dubaï, est un tireur sportif émirati. Il est le premier champion olympique émirati après sa victoire dans le tournoi de double trap des Jeux olympiques de 2004.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la famille Al Maktoum, famille régnante sur l'émirat de Dubaï depuis le début du XIXe siècle, le cheikh Ahmad bin Mohammad bin Hasher al-Maktoum naît dans des conditions aisées[1]. Son grand-père et son père tirent et jeune — il obtient sa première arme à feu à l'âge de 4 ans[2] — il adore tirer, prenant un soin particulier à nettoyer ses armes[3].

Ancien joueur de basket-ball du club d'Al Wasl puis champion de squash des Émirats entre 1985 et 1995[4],[5], Ahmed al-Maktoum ne commence la compétition de double trap qu'en 1998, à l'âge de 34 ans[2]. Il signe avec l'armurier Beretta qui lui fournit des armes pour ses compétitions[5]. Pour qu'il se prépare aux Jeux olympiques de 2000, la famille princière dépense 250 000 dollars pour construire à Dubaï une réplique du stand de tir de Sydney[6]. Porte-drapeau de sa délégation en Australie[7], il termine 23e du tournoi de trap et 18e de celui de double trap[2],[8].

Engagé sur les épreuves de Coupe du monde, Ahmed al-Maktoum est le porte-drapeau des Émirats arabes unis aux Jeux asiatiques de 2002 à Pusan en Corée du Sud[5]. Il termine huitième des tournois de trap et double trap.

Il est de nouveau porte-drapeau de la délégation émiratie aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004[7]. Lors des qualifications du tournoi de double trap, le cheikh réalise un score de 144, égalant le record olympique[2]. Conservant son avance en finale, il touche plus de cibles que ses adversaires avec un 45 sur 50 pour remporter la première médaille olympique de son pays[8],[2],[9].

Défendant son titre olympique aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, il manque de peu la finale, terminant à la septième place après avoir perdu un tir de barrage contre l'Australien Russell Mark[10].

En , le cheikh tombe malade lors d'une compétition de tir sportif à Belgrade en Serbie[3],[11]. Une visite médicale révèle des problèmes cardiaques[3]. Les médecins émiratis lui conseillent de limiter ses activités physiques et notamment le tir sportif[3]. Ne pouvant participant aux Jeux olympiques de 2012[3], il devient l'entraîneur de Peter Wilson avec qui il a noué une relation particulière[1]. Partageant ses secrets et son expérience au jeune tireur, il contribue à sa victoire olympique dans le double trap aux Jeux de Londres[1],[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Jim White, « London 2012 Olympics: Shotgun Sheikh shares secrets of success with double trap shooting champion Peter Wilson », sur telegraph.co.uk, (consulté le ).
  2. a b c d e et f (en) Olympic, « Almaktoum Remporte Une Médaille D’Or Historique En Double Trap » [vidéo], Youtube, (consulté le ).
  3. a b c d et e (en) Amna Al Haddad, « Sheikh Ahmed's Olympic dream ends with heart problem », sur thenational.ae, (consulté le ).
  4. (en-US) « The UAE squash community mourns the death of Abbas Khan (66) », sur Emirati News, (consulté le )
  5. a b et c (en) Sayed Ali, « Ahmed gold hunt today », sur gulfnews.com, (consulté le ).
  6. (en) Brian Cazeneuve, « Shooting from the lip », Sports Illustrated, vol. 93, no 10,‎ , p. 190 (lire en ligne).
  7. a et b (en) Paul Radley, « UAE Olympic flagbearer Sheikh Saeed hopes honour will be lucky charm », sur thenational.ae, (consulté le ).
  8. a et b (en) James Langton, « Time Frame: Golden smile from the UAE's first Olympic champion », sur thenational.ae, (consulté le ).
  9. (en) Olympic, « Shooting - Men's Double Trap - Athens 2004 Summer Olympic Games » [vidéo], Youtube, (consulté le ).
  10. (en) Erik Kirschbaum, « Eller wins double trap gold », sur reuters.com, (consulté le ).
  11. (en) Ahmed Rizvi, « UAE Olympic champion quits over heart trouble », sur thenational.ae, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]