Ahmed Saadaoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ahmed Saadaoui
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Historien, archéologue, universitaireVoir et modifier les données sur Wikidata

Ahmed Saadaoui (arabe : أحمد سعداوي), né en 1957 à Mahdia, est un historien, archéologue et universitaire tunisien spécialiste de l'époque moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d'histoire à l'université de Tunis et d'archéologie islamique à l'université Panthéon-Sorbonne, il commence sa carrière universitaire comme assistant en 1989, maître-assistant en 1992 puis maître de conférences entre 2001 et 2006 à la faculté des lettres, des arts et des humanités de La Manouba. Il y devient ensuite professeur d'histoire et d'archéologie[1],[2].

Membre du laboratoire d'archéologie et d’architecture maghrébines[2], il est également membre du comité scientifique de plusieurs revues académiques.

Ses travaux traitent l'histoire des villes andalouses du Maghreb et l’architecture nord-africaine de l’époque ottomane[3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Testour du XVIIe au XIXe siècle : histoire architecturale d'une ville morisque de Tunisie, éd. Publications de la faculté des lettres de La Manouba, La Manouba, 1996
  • Tunis, ville ottomane : trois siècles d'urbanisme et d'architecture, éd. Centre de publication universitaire, Tunis, 2001[4]
  • Tunis, architecture et art funéraires : sépultures des deys et des beys de Tunis dans la période ottomane, éd. Centre de publication universitaire, Tunis, 2010
  • Tunis au XVIIe siècle : des actes de Waqf de l'époque des deys et bey mouradites, éd. Centre de publication universitaire, Tunis, 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « M. Ahmed Saadaoui », sur cths.fr (consulté le )
  2. a et b « Laboratoire d'archéologie et d’architecture maghrébines », sur laam.tn (consulté le )
  3. « Ahmed Saadaoui », sur laam.tn (consulté le )
  4. (it) Federico Cresti, « Tunis, ville ottomane. Trois siècles d'urbanisme et d'histoire », Rivista trimestrale di studi e documentazione dell'Istituto italiano, vol. 57, no 3,‎ , p. 455-457 (lire en ligne)