Ahmed Kouadri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ahmed Kouadri
Naissance
Chlef
Décès
Ténès

Si M'Hamed Kouadri, né le à Orléansville, aujourd'hui Chlef en Algérie et décédé en 1964 à Ténès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Descendant direct de l'émir Abdelkader, Ahmed Kouadri appartient à une longue lignée de chefs de l'ouest algérien. La famille Kouadri serait également rattachée au clan répandu dans tout le monde arabe des Qadiri.

Après avoir étudié à la Faculté de médecine de l'université d'Alger et travaillé au Maroc, à Fès, il devient le « tabeb el arbi » littéralement le médecin arabe. Célèbre poète, il gagna à plusieurs reprises le concours de l'Académie des Jeux floraux du Languedoc à Lamalou-les-Bains (en français). Léopold Sédar Senghor lui rendit hommage dans un de ses poèmes, ce dernier ayant été soigné par Kouadri alors qu'il était tirailleur dans l'armée française en Algérie. M'Ahmed Kouadri a épousé la princesse Oum Cheikh Ben Bouali, la fille d'un Bachagha de l'Ouarsenis. Si M'Ahmed kouadri est décédé à Ténès en 1964, après l'indépendance de l'Algérie.

Liens externes[modifier | modifier le code]