Ahmed II Bey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ahmed II
أحمد باي بن علي باي
Image illustrative de l'article Ahmed II Bey
Titre
25e bey de Tunis
11 février 192919 juin 1942
13 ans, 4 mois et 8 jours
Premier ministre Khelil Bouhageb
Hédi Lakhoua
Prédécesseur Habib Bey
Successeur Moncef Bey
Biographie
Titre complet Possesseur du Royaume de Tunis
Hymne royal Salut beylical
Dynastie Husseinites
Nom de naissance Ahmed ben Ali el-Husseini
Date de naissance 13 avril 1862
Lieu de naissance La Marsa (Tunisie)
Date de décès 19 juin 1942 (à 80 ans)
Lieu de décès La Marsa (Tunisie)
Père Ali III
Conjoint 1) Lalla Janina
2) Lalla Maherzia
Enfant(s) Premier mariage :
Lalla Cherifa
Lalla Zohra
Sidi Abdelhamid Bey
Lalla Hanifa
Sidi Abdelaziz Bey
Lalla Kalsoum
Lalla Zeneïkha
Sidi Mokhtar Bey
Lalla Kabboura
Sidi Zine El Abidine Bey
Lalla Essia
Sidi Mustapha Bey
Sidi Mohyeddine Bey
Sidi Mohamed El Taïeb Bey
Lalla Djemila
Sidi Mohamed Kemal-Eddine Bey
Sidi Mohamed Ridha Bey
Sidi Mohamed Bourhaneddine Bey
Héritier Sidi Mahmoud El-Adel Bey (1929-1939)
Sidi Tahar Bey (1939-1941)
Sidi Béchir Bey (1941-1942)
Sidi Mohamed el-Moncef Bey (1942)

Ahmed II Bey
Monarques de Tunisie

Ahmed II Bey (أحمد باي بن علي باي), né le 13 avril 1862 au palais Dar al-Taj de La Marsa et décédé le 19 juin 1942 à La Marsa[1], est bey de Tunis de la dynastie des Husseinites de 1929 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lieutenant-colonel de l'armée beylicale, il est investi prince héritier le 14 janvier 1928 et succède à son défunt cousin Habib Bey le 11 février 1929[2]. Mort en 1942, il est enterré au Tourbet El Bey selon la tradition familiale.

Il a dix garçons et huit filles dont le prince Mohamed El Taïeb Bey (1902-1989). Il est par ailleurs le grand-père du juriste et universitaire El Mokhtar Bey et le beau-père du général Slim Dziri (Jaziri) qui a été ministre plénipotentiaire de 1929 à 1935.

Il est généralement admis qu'Ahmed II ne parlait pas le français.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Cambon, Histoire de la Régence de Tunis, éd. Berger-Levrault, Paris, 1948, p. 278
  2. Arthur Pellegrin, Histoire de la Tunisie depuis les origines jusqu'à nos jours, éd. La Rapide, Tunis, 1944, p. 175

Liens externes[modifier | modifier le code]