Ahmed Gaïd Salah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ahmed Gaïd Salah
Le Général Ahmed Gaïd Salah en visite aux États-Unis en 2006
Le Général Ahmed Gaïd Salah en visite aux États-Unis en 2006

Naissance 13 janvier 1940
Aïn Yagout (Batna)
Allégeance Armée nationale populaire
Algérie
Grade Général de corps d'armée
Années de service depuis 1957
Commandement chef d'état-major
Distinctions Médaille de l'ALN
Médaille de l'ANP
Médaille du mérite militaire
Médaille d'honneur

Ahmed Gaïd Salah, né le 13 janvier 1940 à Ain Yagout, wilaya de Batna[1], est un officier général de l'armée algérienne. Il occupe depuis le 3 août 2004, la fonction de chef d'état-major de l'ANP. Depuis septembre 2013, il est aussi vice-ministre de la Défense[2]. Il est reconduit dans ce poste dans le gouvernement Sellal V le 11 juin 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maquisard à 17 ans[3], Ahmed Gaïd Salah, est diplômé de l'Académie militaire d'artillerie Vystrel (URSS)[3]. En 2004, il est nommé chef d'état-major de l'armée et en 2013 vice-ministre de la Défense[4].

En accord avec la famille Bouteflika, il fait partie de ceux qui obtiennent en 2015 la mise à la retraite du patron du puissant Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS) Mohamed Mediène[5].

Présenté comme un « proche de Saïd Bouteflika »[3] ou encore « d’une fidélité sans faille au président »[4], il a soutenu la réélection d'Abdelaziz Bouteflika en 2014[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

  • 2013 : nommé vice-ministre de la Défense
  • 2006 : promu général de corps d'armée
  • 2004 : nommé chef d'état-major de l'Armée nationale populaire
  • 1994 : nommé commandant des forces terrestres
  • 1993 : promu général major
  • Commandant de la 2e région miliaire
  • Commandant de la 3e région militaire
  • Commandant adjoint de la 5e région militaire
  • Commandant du secteur opérationnel sud de Tindouf en 3e région militaire
  • Commandant de l'École de formation des officiers de réserve (Blida, première région militaire)
  • Commandant du secteur opérationnel Centre (Bordj Lotfi, 3e région militaire)
  • Commandant de brigade
  • Commandant de groupe d'artillerie

Carrière ministérielle[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Biographie du Chef d'État-major
  2. Algérie : l’heure de vérité approche pour le clan Bouteflika, bernardlugan.blogspot.cz, 13 avril 2016
  3. a, b, c et d Algérie : Gaïd Salah, Amar Saadani et la succession de Bouteflika, Farid Alilat, jeuneafrique.com, 16 juin 2015
  4. a et b Algérie : Ahmed Gaïd Salah, un fidèle du président, Farid Alilat, jeuneafrique.com, 14 mars 2016
  5. Algérie : le courant ne passe plus entre Tartag et Gaïd Salah, Louise Dimitrakis, mondafrique.com, 5 février 2016