Ahmed Benaïssa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ahmed Benaïssa
Naissance
Nedroma (Algérie)
Nationalité Drapeau de l'Algérie algérienne
Drapeau de la France française
Décès (à 78 ans)
Cannes
Profession Acteur
Films notables

Ahmed Benaïssa (en arabe : أحمد بن عيسى), né le à Nedroma[1],[2],[3] et mort le à Cannes[4], est un acteur franco-algérien.

Il est surtout connu pour les rôles dans les films acclamés par la critique Étoile aux dents ou Poulou le magnifique, Gates of the Sun et Close Enemies[5],[6].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ahmed Benaïssa est né en Algérie dans une famille de cinq filles et quatre garçons. Son père était un militant qui a été arrêté et emprisonné en Algérie. Il a été libéré après l'indépendance algérienne. Il a ensuite déménagé à Paris, en France. Il a vécu près de dix-huit ans en France. Durant cette période, il suit une formation à l'École nationale de théâtre.

Il est père de deux garçons[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1971, Ahmed Benaïssa commence sa carrière au cinéma avec le film Étoile aux dents ou Poulou le magnifique réalisé par Derri Berkani. Il a joué le rôle 'Jibé' dans ce film. Fort du succès du film, il reçoit plusieurs films les années suivantes comme les films algériens Leïla et les autres en 1977 réalisé par Sid Ali Mazif, Buamama en 1985 réalisé par Benamar Bakhti et la comédie populaire Le Clandestin en 1989 réalisé par Bakhti[8].

Il joue le rôle principal de 'Haroun' dans le film L’Étranger de Camus. Il joue et met en scène au Théâtre national d'Alger ainsi qu'au théâtre régional d'Oran. Il a également dirigé le théâtre régional de Sidi Bel Abbès. En 2013, il remporte le prix de la meilleure réalisation pour le film Nedjma. Ahmed Benaïssa a joué le rôle de Rida dans le premier long métrage de Ramzi Ben Sliman Ma révolution. Il sort en France en août 2015. Au théâtre, la tournée avec Meursaults se poursuit en France en 2017[7].

Mort[modifier | modifier le code]

Ahmed Benaïssa meurt le à l'âge de 78 ans, en pleine promotion du film Goutte d'or au festival de Cannes 2022, probablement d'une crise cardiaque. Il est inhumé au cimetière d'El-Alia à Alger dans les jours qui suivent[9].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Le dernier passager
  • 2013 : Warda Al Jazayria : Eyyam : lui-même

Télévision[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Kahla Oua Beida

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  2. (de) « Ahmed Benaissa », sur FILMSTARTS.de (consulté le ).
  3. (en) « Ahmed Benaissa - Actor Filmography، photos، Video », sur elCinema.com (consulté le ).
  4. [NLculture-20220522-[content7] L'acteur Ahmed Benaissa, un "monument" culturel en Algérie, est mort brutalement à Cannes], sur francetvinfo.fr, consulté le 22 mai 2022
  5. (de) Filmstarts, « Filmografie von Ahmed Benaissa », sur FILMSTARTS.de (consulté le ).
  6. « Ahmed Benaïssa », sur unifrance.org (consulté le ).
  7. a et b « Ahmed Benaïssa », sur La voisine le blog, (consulté le )
  8. AlloCine, « Ahmed Benaissa », sur AlloCiné (consulté le )
  9. « Le comédien Ahmed Benaissa inhumé à Alger », sur aps.dz (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]