Aharon Lichtenstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aharon Lichtenstein
רב ליכטנשטיין בהכתרה של רב משה.jpg
Aharon Lichtenstein, le 28 octobre 2008.
Fonction
Rosh yeshiva
Université Yeshiva et Yeshivat Har Etzion (en)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalités
Américain, Israélien (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Conjointe
Tovah Lichtenstein (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Mosheh Lichtenstein (en)
Isaac Lichtenstein (d)
Me'ir Lichtenstein (d)
Esti Rosenberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Maîtres
Distinction
Prix Israël ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Aharon Lichtenstein, né le à Paris, et mort le (à 81 ans), en Israël est un rabbin orthodoxe américain et israélien, considéré comme un maître du judaïsme orthodoxe moderne[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Paris[modifier | modifier le code]

Aharon Lichtenstein est né à Paris le (28 Iyar 5693[2]). Il est le fils du rabbin Yechiel Lichtenstein (1898-1988)[3], d'origine polonaise, qui étudie à Marburg, en Allemagne, qui reçoit un Ph.D. (doctorat) de l'Université de Neuchâtel, et qui enseigne à Davos, en Suisse[4]. Il est un des fondateurs de l'École Maïmonide (Boulogne-Billancourt)[5]en 1935.

Selon son fils Moshe Lichtenstein, Aharon Lichtenstein rêvait déjà durant son enfance en France d'enseigner la Torah en Israël[6].

États-Unis[modifier | modifier le code]

En 1940, la famille reçoit des visas pour les États-Unis du vice-consul américain à Marseille, Hiram Bingham IV[2].

Aharon Lichtenstein grandit aux États-Unis où sa famille s’était réfugiée dès 1941[7]. Il étudie avec le rabbin Joseph B. Soloveitchik à l'université Yeshiva et reçoit son diplôme en 1959[8]. Lichtenstein obtient un doctorat en littérature anglaise de l’université Harvard[8].

Israël[modifier | modifier le code]

À partir de 1971, Lichtenstein codirige la nouvelle yechiva Har Etzion, siituée à Alon Shvut, avec son fondateur le rabbin Yehuda Amital (en)[7]. Elle devient un important centre d'étude[8],[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1960, Aharon Lichtenstein épouse la docteure Tovah Soloveitchik, fille du rabbin Joseph B. Soloveitchik. Le couple a six enfants[10].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Lichtenstein reçoit en 2014 le prix Israël pour ses études sur le Talmud et la philosophie juive[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. «Décès du rabbin Aaron Lichtenstein, maitre de l’orthodoxie moderne », israpresse.net, 20 avril 2015.
  2. a et b (en) A brief Biography. Special Edition. Yeshiva Har Etzion. Summer 5775/2015.
  3. (en) Yehiel Lichtenstein/ Geni.com,
  4. Voir, Tovah Lichtenstein, To Cry and to Mourn, In: Elka Weber & Joel B. Wolowelsky, 2018, p. 19.
  5. Voir, Rabbi Aharon Lichtenstein. My Education and Aspirations In: Elka Weber & Joel B. Wolowelsky, 2018, p. 3.
  6. (en) Menachem Genack. People. Rav Aharon: An Appreciation for Complexity. Jewish Action. Fall 2015.
  7. a b et c (en) « Aharon Lichtenstein, renowned Modern-Orthodox rabbi, dies at 81 », Haaretz,
  8. a b et c (en) « Lichtenstein, Aaron », Encyclopaedia Judaica, (inscription nécessaire)
  9. (en) Rabbi Lichtenstein - bio. Mishnat Hara"l.
  10. « Décès du rabbin Aharon Lichtenstein à 81 ans », The Times of Israel,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]