Ahéville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ahéville
Ahéville
La mairie.
Blason de Ahéville
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Darney
Intercommunalité Communauté de communes de Mirecourt Dompaire
Maire
Mandat
Bernadette Cussenot
2014-2020
Code postal 88500
Code commune 88002
Démographie
Gentilé Ahévillois, Ahévilloises
Population
municipale
67 hab. (2016 en augmentation de 15,52 % par rapport à 2011)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 17′ 10″ nord, 6° 11′ 36″ est
Altitude 339 m
Min. 308 m
Max. 401 m
Superficie 5,84 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

Voir sur la carte administrative de Lorraine
City locator 14.svg
Ahéville

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Ahéville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ahéville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ahéville

Ahéville est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Ahévillois. Au XIXe siècle, on les appelait les Frelons.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Vroville Avillers Jorxey Rose des vents
Vroville N Vaubexy
O    Ahéville    E
S
Velotte-et-Tatignécourt Racécourt Bazegney

Toponymie[modifier | modifier le code]

Aquilevilla (XIIe siècle) ; Oheiville, Oheville (1282) ; Oiheville (1290) ; Hoheyville (1295) ; Aheville (1298) ; Hoheville (1309) ; Aheiville (1362) ; Ohieveille (XIVe siècle) ; Aulhiville (1422) ; Alhieville (1457) ; Olheville (1552) ; Ahepville (1612) ; Haheville (1613) ; Haheville ou Haheiville (1711) ; Ahéville (1793) ; Acheville (1801).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom du village, Oheiville, est attesté dès 1282. Ahéville dépendait du bailliage de Darney depuis 1751. Au spirituel, la commune était partagée entre les paroisses de Rabiémont et de Blaye, doyenné de Jorxey.

De 1790 à l’an IX, Ahéville a fait partie du district et du canton de Mirecourt.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  mars 2001 Camille Romary    
mars 2001 avril 2014 Pierre Husson DVD  
avril 2014 En cours Bernadette Cussenot SE Fonctionnaire

Finances locales[modifier | modifier le code]

En 2013, le budget de la commune était constitué ainsi[1] :

  • total des produits de fonctionnement : 82 000 , soit 1 371  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 44 000 , soit 733  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 14 000 , soit 226  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 101 000 , soit 1 686  par habitant.
  • endettement : 0 , soit 0  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 28,04 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 20,45 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 28,03 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 67 habitants[Note 1], en augmentation de 15,52 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
179117183164175185215228215
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
208210205194191176176180168
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
15513212211811097868886
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - -
80597467645867--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Quirin (côté sud).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Ahéville Blason De sinople à l'aigle d'or adextrée d'une lance romaine d'argent et senestrée d'une main de justice du même.
Détails
Création B. Georgin (2016) et R. A. Louis (2019). Adopté le 25 janvier 2019.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les comptes de la commune de Ahéville « Copie archivée » (version du 19 avril 2019 sur l'Internet Archive)
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et fortifications de la France au Moyen Âge, Strasbourg, éditions Publitotal, 1978, reprint 1991, 1287 p. (ISBN 2-86535-070-3)
    Une vision d’ensemble de l’architecture castrale. Page 4 Ahéville