Agroinfiltration

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Agroinfiltration d'une feuille de tabac

L'agroinfiltration est une méthode de biologie végétale aboutissant à l'expression transitoire d'un ou plusieurs gènes d'intérêt. Cette méthode est nommée ainsi car elle implique l'utilisation du vecteur biologique Agrobacterium tumefaciens (agro-) introduit de manière mécanique dans une plante hôte (-infiltration). Lorsque l'agroinfiltation est pratiquée sur des organes non-reproducteurs (généralement les feuilles) elle résulte en l'expression transitoire du gène introduit. Celui-ci n'est donc pas transféré à la génération suivante. L'argoinfiltration permet l'expression de gènes recombiant plus rapidement que les méthodes de transformation des plantes traditionnelles puisqu'elle n'exige pas le développement de lignée stables.

Méthode[modifier | modifier le code]

La page « Agrobacterium » contient une description complète du cycle infectieux d'Agrobacterium.

L'agroinfiltration consiste en l'introduction à l'aide d'une seringue d'une culture d'Agrobacterium dans les feuilles d'une plante, généralement du tabac, de préférence l'espèce Nicotiana benthamiana. Une alternative à la seringue est l'utilisation d'une pompe à vide pour faire pénétrer la suspension bactérienne dans les tissus végétaux.

Une fois les bactéries introduites dans les tissus végétaux, elles insèrent une partie d'un plasmide dans le génome de la plante, les gènes ainsi introduit seront exprimés dans les tissus infectés, ce transfert de gène n'est pas transmissible car limité à des cellules somatiques.

Article connexe[modifier | modifier le code]