Agriculture au Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferme en Ontario

L'agriculture canadienne est l'une des plus productives et des plus importantes du monde, notamment par son rôle à l'exportation. Comme à dans d'autres pays développés, l'importance de l'agriculture, tant en termes de population active que de produit intérieur brut (PIB), a spectaculairement diminué au cours du XXe siècle, mais ce secteur reste un élément important de l'économie canadienne.

L'agriculture canadienne est très diversifiée, depuis les vastes champs de blé qui s'étendent de façon tentaculaire dans la Prairie jusqu'aux productions d'été de la vallée de l'Okanagan. Dans le gouvernement fédéral, le secteur de l'agriculture et des industries en aval (agroalimentaire) est sous la responsabilité du ministère de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire[1].

L'agriculture au Canada représente 12% des emplois du pays. C'est 8% du PIB canadien en 2012.

Les principaux produits exportés sont les viandes, les abats et les préparations de porc qui sont dirigés principalement vers les marchés des États-Unis, du Japon, de la Russie et de la Chine, pour une valeur de 1,4 milliard de dollars. Au deuxième rang, les produits du cacao enregistrent des ventes de 637 millions de dollars, essentiellement à destination des États-Unis. Ensuite viennent les fèves de soja, d’une valeur de 567 millions de dollars qui sont livrées dans plusieurs pays, dont le Japon, le Portugal, la Chine et les Pays-Bas. Et bien sûr, le sirop et le sucre d’érable (266 millions de dollars) sont surtout expédiés aux États-Unis ainsi qu’au Japon et en Allemagne. Les préparations à base de céréales (205 millions de dollars) font partie des groupes de produits qui se distinguent.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un cultivateur tiré par un tracteur à Montréal en 1943

Au Canada, l’agriculture a évolué de façon très différente dans chaque région du pays au cours de l'histoire. Ceci s’explique d’abord par les différences de climats et de géographie, mais aussi par le fait que chaque région a été colonisée à un moment différent du développement économique et politique du Canada. Le gouvernement a toujours constitué le principal facteur d’unification depuis l’époque coloniale. En effet, l’agriculture a été essentiellement dirigée par l’État.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Agriculture et Agroalimentaire Canada / Accueil », Agriculture et Agroalimentaire Canada,‎ (consulté le 16 octobre 2011).

«Histoire de l'agriculture jusqu'à la deuxième guerre mondiale», Historica Canada, 5 Janvier 2015, Page consultée le 4 mai 2015.http://www.encyclopediecanadienne.ca/fr/article/histoire-de-lagriculture/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]