Agraulis vanillae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Agraulis vanillae
Description de cette image, également commentée ci-après
Agraulis vanillae vanillae, recto – coll. MHNT
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Insecta
Ordre Lepidoptera
Super-famille Papilionoidea
Famille Nymphalidae
Sous-famille Heliconiinae
Tribu Heliconiini

Genre

Espèce

Agraulis vanillae
(Linnaeus, 1758)
Description de cette image, également commentée ci-après
Agraulis vanillae vanillae, verso – coll. MHNT

Agraulis vanillae est une espèce américaine de lépidoptères (papillons) de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Heliconiinae. Elle est l'unique représentante du genre monotypique Agraulis.

Description[modifier | modifier le code]

Papillon[modifier | modifier le code]

L'imago d’Agraulis vanillae est un grand papillon de couleur de fond orange vif, orné de taches brunes et de fins cercles brun-noir en bordure des ailes postérieures. Le revers est caractéristique, orange avec de larges taches nacrées blanc argenté[1]. La sous-espèce incarnata présente une suffusion rouge aux ailes antérieures[2].

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille, orange cuivré, porte de longues épines noires.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole toute l'année jusques dans le sud de la Californie et du Texas. Plus au nord, il n'est visible que de janvier à novembre[3].

C'est un migrateur occasionnel, et son nom anglais de Gulf fritillary vient de ses traversées du golfe du Mexique[réf. souhaitée].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de la chenille sont des Passiflores, notamment Passiflora auriculata, P. costaricensis, P. edulis, P. foetida, P. incarnata, P. ligularis, P. quadrangularis, P. suberosa et P. vitifolia[4],[1],[3].

Distribution[modifier | modifier le code]

L'espèce est répandue dans le Sud de l'Amérique du Nord, aux Antilles, en Amérique centrale et en Amérique du Sud[4].

La sous-espèce Agraulis vanillae vanillae est très commune à la Martinique, tandis qu’Agraulis vanillae insularis l'est à la Guadeloupe[5],[1].

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Agraulis vanillae a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial de Papilio vanillae[6],[4]. Elle est l'espèce type et unique espèce actuelle du genre Agraulis, lequel a été décrit en 1835 par les entomologistes français Jean Baptiste Boisduval et américain John Lawrence LeConte[4].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Spécimen d’Agraulis vanillae lucina (verso à droite).

Plusieurs sous-espèces ont été décrites[4] :

  • Agraulis vanillae vanillae
  • Agraulis vanillae lucina C. & R. Felder, 1862 — au Pérou.
  • Agraulis vanillae insularis Maynard, 1889 — aux Antilles et aux Bahamas.
  • Agraulis vanillae galapagensis Holland, 1889 — aux îles Galápagos.
  • Agraulis vanillae maculosa (Stichel, 1908) — au Brésil, au Paraguay, en Uruguay et en Argentine.
  • Agraulis vanillae forbesi Michener, 1942 — au Pérou.
  • Agraulis vanillae nigrior Michener, 1942 — en Floride.
  • Agraulis vanillae incarnata (Riley, 1926) — au Mexique et en Californie.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • En anglais : Gulf fritillary (et Galapagos fritillary pour la sous-espèce A. v. galapagensis[4]).
  • En espagnol : Espejitos, Alalarga vanillae[7].

Philatélie[modifier | modifier le code]

Ce papillon figure sur une émission de Cuba de 1995 (valeur faciale : 10 c.).

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :