Agrate Conturbia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Agrate Conturbia
Agrate Conturbia vista Agrate.jpg
Géographie
Pays
Région
Province
Chef-lieu
Agrate Conturbia (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
14,51 km2
Altitude
337 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
1 560 hab.
Densité
107,5 hab./km2
Gentilé
agratesi, Conturbiesi
Fonctionnement
Statut
Identifiants
Code postal
28010Voir et modifier les données sur Wikidata
ISTAT
003001Voir et modifier les données sur Wikidata
Indicatif téléphonique
0322Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Agrate Conturbia est une commune italienne de la province de Novare dans la région Piémont en Italie. En 2016, sa population est de 1 564 habitants. La ville est divisée en deux fraziones, Agrate et Conturbia, qui sont situées sur les collines entre Cressa et Borgo Ticino au sud du lac Majeur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom d'Agrate, anciennement Agredade Curtis ou Agredade, remonte au nom du Romain Acrius, suivi par le suffixe -atum.

Agrate est répertoriée par les historiens comme une ancienne mansio, la thèse est démontrée par la découverte de pierres, d'artefacts et d'inscriptions. La première description mentionne qu'y a stationnée la Ve légion romaine, commandée par Pallas, un ami de Caligula et fondateur probable de Pallanza. Certains auteurs reconnaissent cependant Conturbia comme une ancienne colonie sur pilotis, moins ancienne que celle de Mercurago, près d'Arona, à quelques kilomètres.

Comme preuve d'un ancien passé, il existe un document concernant un personnage Illustre, un certain Rutterpert d'Agredate qui disposât de propriétés terriennes. Quelques recherches ont montré qu'au Xe siècle, les seigneurs de Conturbia étaient « boni homini » et conseillers de l'évêque de Novare.

L'empereur Otton Ier du Saint-Empire est devenu le propriétaire de la Cour d'Agredate, et en a fait don aux chanoines de San Giulio. Agrate devient alors partie du fief des comtes de Castello, en passant auparavant aux Gattico puis, en 1412, aux Visconti. Par la suite, Philippe Marie Visconti l'a donnée en fief aux Borromeo qui le conservent jusqu'au XVIIIe siècle. Agrate et Conturbia avaient chacune leur propre château.

Lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

Les châteaux d'Agrate et Conturbia[modifier | modifier le code]

Il reste quelques parties d'origine du château d'Agrate dont les armoiries des comtes de Castello, Seigneurs d'Agrate au XIe siècle. Suite à une destruction partielle vers 1400, il a subi plusieurs transformations qui ne permettent pas de déterminer sa forme originale.

Le château de Conturbia se trouve possiblement à la place d'un édifice de la structure quadrangulaire et fortifiée en raison de sa position stratégique. Mais, après des transformations successives, il est impossible de donner une identification claire de la structure originale.

L'église paroissiale San Vittore[modifier | modifier le code]

Déjà documentée en 976 en tant que Basilica sanctis Victoris constructa infra castro Agedade, l'église San Vittore se trouve dans le centre d'Agrate. Elle est considérée comme un bâtiment particulièrement intéressant. En 1600, elle est décrite en bois équarri recouvert de pierre, elle a subi des restructurations importantes au cours des siècles suivants.

Le baptistère[modifier | modifier le code]

Le monument le plus important du village est le baptistère, construit dans le style roman du XIIe siècle, qui est situé à Agrate. Les historiens situent le fond du baptistère autour de l'an 930, et sa partie supérieure vers 1120.

La partie inférieure est faite sur les fondations d'un bâtiment préexistant, reconnaissable jusqu'à 30-50 cm de hauteur à partir du sol, probablement un sanctuaire ou un temple fermé de l'époque romaine; il présente un plan circulaire, construite en pierre de taille. La partie supérieure, de forme octogonale, est faite de pierre taillée régulière, ornée au sommet par un cadre suspendu en arches, divisés en groupes de trois de chaque côté, et de hautes fenêtres étroites avec double évasement. A l'intérieur, se trouvent la vasque et une fresque du XVe siècle.

L'église San Giorgio[modifier | modifier le code]

À Conturbia se trouve l'église San Giorgio. Construite avant 1000, consacrée selon les historiens entre 1122 et 1148 par l'évêque Litifredo (it). Elle a subi une restructuration majeure, tout en gardant intact le pignon de la façade originale, en pierre de taille, avec une fenêtre en forme de croix et le portail avec une voûte en pierre. Le porche est un rajout du XVIIe siècle. On peut y voir de très anciennes fresques.

L'église Santa Maria della Valle[modifier | modifier le code]

Santa Maria della Valle

L'église Santa Maria della Valle est un petit joyau architectural, probablement la plus ancienne dans le pays, construite selon certains historiens vers 1100 sur un ancien temple dédié à Minerve. La construction est faite de galets disposés dans un motif à chevrons et des blocs de pierre carrés. Elle a subi plusieurs rénovations, dispose d'une salle unique semi-circulaire avec une voûte en berceau et, dans le toit actuel, est encore partie visible une fresque plus ancienne.

Elle conserve actuellement quelques belles fresques du XVIe siècle: Un Christ, des symboles des Évangélistes et une pléthore de saints avec leur cartouche.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville possède aujourd'hui des activités essentiellement agricoles et forestières. Le zoo d'Agrate est situé sur la commune de Agrate Conturbia, il composé d'un espace ouvert au public et d'une zone protégée pour la conservation de la faune. Le parc couvre une superficie de 40 hectares de tourbière.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 2019 Simone Tosi Lista civica  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Agrate, Conturbia

Démographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bogogno, Borgo Ticino, Divignano, Mezzomerico, Suno, Veruno.

Personnalités liées à Agrate Conturbia[modifier | modifier le code]

La ville est le lieu d'origine de la famille de Michel Platini.

Notes et références[modifier | modifier le code]