Agostino Accorimboni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Agostino AccorimboniAccoramboni, Accorimbeni, Accorrimboni
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Décès (à 79 ans)
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Activité principale Compositeur
Style opéra
Lieux d'activité Rome

Agostino Accorimboni ou Accoramboni, Accorimbeni ou encore Accorrimboni (né le à Rome, et mort dans la même ville le ) est un compositeur italien des XVIIIe et XIXe siècles. Il a composé treize opéras, dont dix ont été créés à Rome entre 1770 et 1785.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Le scaltre contadine di Montegelato (2 janvier 1768)
  • Le contadine astute (Rome, 8 janvier 1770)
  • L'amante nel sacco (Rome, 2 janvier 1772)
  • Le finte zingarelle (Rome, 31 janvier 1774)
  • Il finto cavaliere (Rome, carnaval 1777)
  • La Nitteti (Florence, carnaval 1777)
  • L'amore artigiano (Rome, 7 janvier 1778)
  • Le virtuose bizzarre (Rome, 29 décembre 1778)
  • Il marchese di Castelverde (Rome, carnaval 1779)
  • Il podestà di Tufo antico, o sia Il tutore burlato (Rome, été 1780)
  • Lo schiavo fortunato, o sia La marchesina fedele (Rome, carnaval 1783)
  • Il regno delle Amazzoni (Parme, 27 décembre 1783)
  • Il governatore delle Isole Canarie (Rome, carnaval 1785)

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • Giuseppe riconosciuto (oratorio, livret de Pietro Metastasio, 1757, Rome
  • Veni sponsa Christi pour 4 voix et orgue
  • Ave Maria pour 2 soprani, basse et orgue
  • Recordare virgo pour soprano, basse et orgue
  • Autres œuvres sacrées
  • Se mi lasci, infido (aria)
  • Fate largo, signori (aria)
  • Sinfonia en ré majeur

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]