Agoard et Agilbert de Créteil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crypte de l'église Saint-Christophe de Créteil.

Agoard et Agilbert auraient été martyrs à Créteil vers 400 et seraient donc morts au Ve siècle[1].

Tradition et légende[modifier | modifier le code]

La légende hagiographique de saint Agoard est citée vers 865 dans le martyrologe du moine bénédictin Usuard. Selon ce texte, remis aujourd'hui en cause par les historiens qui le qualifient de « montage incohérent »[2], Agoard résidait à Créteil près de Paris. Il fut massacré vers l'an 400 avec sa famille et ses amis, dont saint Agilbert. Au début du XXe siècle, une croix marquait encore l'endroit que la tradition tenait pour le lieu du martyre.

Les reliques de saint Agoard et de saint Agilbert se trouvent dans la crypte de l'église Saint-Christophe de Créteil.

Vénération[modifier | modifier le code]

  • Saint Agoard et Saint Agilbert sont fêtés localement le 24 juin.

Références[modifier | modifier le code]