Agnès Martin-Lugand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Agnès Martin-Lugand
Agnès Martin-Lugand - 2018 (cropped).jpg
Agnès Martin-Lugand en septembre 2018 Le Livre sur la place de Nancy.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Site web
Œuvres principales

Agnès Martin-Lugand est une romancière française née le à Saint-Malo en Ille-et-Vilaine (Bretagne).

Biographie[modifier | modifier le code]

Psychologue de formation, Agnès Martin-Lugand s'est tournée vers l'écriture et a publié un premier roman Les gens heureux lisent et boivent du café en auto-édition sur la plate-forme Kindle d'Amazon.com, le , après avoir suivi un accompagnement littéraire avec l'écrivain Laurent Bettoni[1],[2],[3].

Vite repérée par des blogueurs littéraires proches du milieu de l'auto-édition[4], elle est finalement publiée par les éditions Michel Lafon[5],[6].

En 2019, parait une adaptation de Les gens heureux lisent et boivent du café en roman graphique avec le concours de Véronique Grisseaux (scénariste) et de la dessinatrice Cécile Bidault, toujours chez l'éditeur Michel Lafon[7].

Son deuxième roman, Entre mes mains le bonheur se faufile, est publié en 2014[8] ; puis paraissent La vie est facile, ne t’inquiète pas — la suite des Gens heureux… — (2015), Désolée, je suis attendue (2016), J'ai toujours cette musique dans la tête (2017), À la lumière du petit matin (2018)[9], Une évidence (2019) et Nos résiliences (mai 2020). Depuis 2017, Agnès Martin-Lugand participe aux recueils collectifs Treize à table chez Pocket, édités au profit des Restos du cœur.

Elle a vendu plus de 3 millions d’exemplaires de ses romans en France et à l’étranger[10]. En 2020, elle figure pour la troisième fois au palmarès des dix best-sellers de L’Express[11], aux côtés d’Amélie Nothomb, Sylvain Tesson, Karine Tuil ou encore Michel Houellebecq… et est publiée dans plus de 30 langues différentes[12].

Elle a été marraine de la Fête du livre de Saint-Étienne en 2016[13], membre du jury du prix littéraire Régine-Deforges en 2018 et 2019, et présidente du jury du prix littéraire Aufeminin.com[14],[15].

Thèmes[modifier | modifier le code]

Dans ses romans, Agnès Martin-Lugand aborde divers sujets de société qui lui tiennent à cœur : le deuil (Les gens heureux lisent et boivent du café)[16], la reconstruction (La vie est facile, ne t’inquiète pas)[17], les choix de vie et l’accomplissement (Entre mes mains le bonheur se faufile)[18], l’addiction au travail (Désolée, je suis attendue)[19], l’ambition (J’ai toujours cette musique dans la tête)[20], l’adultère (À la lumière du petit matin)[21], les secrets de famille (Une évidence)[22]

Romans[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charlie Bregman, « Quand Agnès Martin-Lugand écrit et boit du café », sur auteursindependants.com
  2. Chrystel Chabert, « Le premier roman autoédité d'Agnès Martin-Lugand, un joli succès numérique », sur francetvinfo.fr
  3. Chris Simon, « Entretien avec Agnès Martin-Lugand, auteure », sur Chrisimon.com, (consulté le ).
  4. La Bauge littéraire, Agnès Martin-Lugand, Les gens heureux lisent et boivent du café .
  5. Aurélie Gaillot, Interviews décalées, 2013.
  6. Emilie Rivenq, « Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnes Martin-lugand - Livre Roman - Elle », sur Elle, (consulté le ).
  7. Rédaction, « Les gens heureux en BD », sur Livres Hebdo, .
  8. Valérie Trierweiler, « Jusqu'au bout de ses rêves », sur Paris-Match, .
  9. vingt-sixième livre le plus vendu en France en 2018 : « Hollande, Nothomb, Musso... Le déjeuner des best-sellers », sur LExpress.fr, (consulté le ).
  10. « Présidente de Lire à Limoges, Agnès Martin-Lugand dévoilera son roman secret », sur www.actualitte.com (consulté le ).
  11. « Hollande, Nothomb, Musso... Le déjeuner des best-sellers », sur LExpress.fr, (consulté le ).
  12. « Le 8e roman d'Agnès Martin-Lugand », sur Livres Hebdo (consulté le ).
  13. lessor42.fr, « Agnès Martin-Lugand, marraine de la Fête du livre de Saint-Étienne : « Je vis une aventure extraordinaire» », sur L'Essor Loire (consulté le ).
  14. « Découvrez le jury du prix littéraire e-crire aufeminin 2018 ! », sur aufeminin, (consulté le ).
  15. « Découvrez le jury du prix littéraire aufeminin 2019 ! », sur aufeminin, (consulté le ).
  16. « Critique "Les gens heureux lisent et boivent du café" d'Agnes Martin-Lugand », (consulté le ).
  17. « Agnès Martin-Lugand : "La vie est facile, ne t'inquiète pas" », sur Franceinfo, (consulté le )
  18. Agnès Martin-Lug et Confidences Autour, « Agnès Martin-Lugand : confidences autour de son nouveau roman | ParlonsInfo » (consulté le ).
  19. « Agnès Martin-Lugand, une auteure toujours aussi attendue », sur www.paris-normandie.fr (consulté le )
  20. Par S. B. Le 16 avril 2017 à 16h11, « Le livre du jour : la musique douce d'Agnès Martin-Lugand », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  21. « Agnès Martin-Lugand : "Je voulais montrer qu’une maîtresse est aussi une femme en souffrance" », sur LCI (consulté le ).
  22. Paris Match, « Agnès Martin-Lugand : secrets salés », sur parismatch.com (consulté le ).
  23. (ru) « Мартен-Люган Аньес — ТОП КНИГ », sur top-knig.ru (consulté le ).
  24. « Agnès Martin-Lugand nous fait explorer "La Datcha" dans son nouveau roman », sur RTL.fr (consulté le ).
  25. Athenaeum de la vigne et du vin, « 13 à table ! », sur athenaeum.com (consulté le ).
  26. Lisette Didon et Pierrot Bacon, « 13 à table !  : le petit livre au service des Restos du cœur », sur www.lefigaro.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :