Aglyptodactylus securifer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les amphibiens
Cet article est une ébauche concernant les amphibiens.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Herpétologie.

Aglyptodactylus securifer est une espèce d'amphibiens de la famille des Mantellidae.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de Madagascar. Elle se rencontre jusqu'à 300 m d'altitude dans l'Ouest et le Nord de l'île et, notamment, la forêt de Kirindy, à ne pas confondre avec le parc national de Kirindy Mite, la péninsule Sahamalaza, la réserve naturelle intégrale du Tsingy de Bemaraha, la réserve spéciale de la Forêt d'Ambre. Elle vit aussi bien dans la forêt tropicale humide que dans la forêt tropicale sèche. On la trouve dans les forêts dégradées, mais jamais en dehors de la forêt[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom d'espèce, du latin, securis, « hache », et du suffixe -fer, « transporter », lui a été donné en référence à la forme de son pré-hallux, le pré-hallux est un orteil ou un rudiment d'orteil supplémentaire[2].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Glaw, Vences & Böhme, 1998 : Systematic revision of the genus Aglyptodactylus Boulenger, 1919 (Amphibia: Ranidae), and analysis of its phylogenetic relationships to other Madagascan ranid genera (Tomopterna, Boophis, Mantidactylus, and Mantella). Zeitschrift für Zoologische Systematik und Evolutionsforschung, vol. 36, p. 17-37 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. UICN, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Glaw, Vences & Böhme, 1998 : Systematic revision of the genus Aglyptodactylus Boulenger, 1919 (Amphibia: Ranidae), and analysis of its phylogenetic relationships to other Madagascan ranid genera (Tomopterna, Boophis, Mantidactylus, and Mantella). Zeitschrift für Zoologische Systematik und Evolutionsforschung, vol. 36, p. 17-37 (texte intégral).