Aglaé Adanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aglaé Adanson
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Sépulture
Nationalité
Activités
Père
Enfant
Autres informations
Propriétaire de
Membre de

Aglaé Andanson (née le à Paris, morte le ), est une scientifique française. Fille du naturaliste Michel Adanson, elle est l'auteure de nombreux ouvrages sur le jardinage, l'économie rurale et l'économie domestique. Membre fondateur de la Société d'horticulture de Paris, elle est la fondatrice de l'Arboretum de Balaine, située à Villeneuve-sur-Allier, en France[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Aglaé Adanson est la fille unique de Michel Andanson, un naturaliste français- dont la famille prétendument d’origine écossaise est en fait auvergnate et de Jeanne Bénard, son épouse. Dès 1784, le couple divorce. Aglaé et sa mère vont alors vivre dans l'hôtel particulier du protecteur et amant de cette dernière, Antoine Robert Nazaire Girard de Busson, qui est possiblement son père biologique, propriétaire à Paris et dans le Nivernais[2] .

À l’âge de 10 ans, Aglaé est placée en pension au Couvent des Dames du Calvaire, à Paris, près des jardins du Luxembourg. Elle y reçoit la visite de son père une fois par mois. Elle bénéficie d'une bonne éducation classique : elle lit les auteurs latins et grecs, suit des cours de philosophie et des cours de dessin.

En 1791, elle effectue un séjour linguistique à Londres. À son retour, en 1792, elle épouse un ancien officier des dragons de Louis XVI, Joseph-Eugénie-Louis Margot de Lespinasse[2]. Son mariage est malheureux, car son mari est violent. Leur divorce est prononcé en 1794. En 1796, elle se remarie avec Jean-Baptiste Doumet, avec qui elle aura deux enfants[3], Émile-Auguste Doumet, officier, député de l'Hérault, dont descendent les héritiers du domaine de Balaine, et Anacharsis (1801-1880), conseiller général de la Nièvre, président de la Société d'horticulture de l'Allier. Elle divorce de Jean-Baptiste Doumet à la naissance de son deuxième fils et vivra alors maritalement avec Pierre Hubert Descotils, architecte don’t elle aura un fils, Pierre-Anthenir (1809-1857).

La même année, Girard de Busson se rend propriétaire de la terre de Balaine, dans l'Allier, et l'offre en cadeau à Aglaé. Cette dernière entreprend de réaménager les 500 hectares laissés à l'abandon, et d'y installer un parc, des jardins et un château. Elle réalisera les plans des allées et massifs, fera planter de nombreuses essences d'arbres, et développera un verger. Elle consignera ses travaux dans des cahiers qui lui serviront de base pour ses publications futures.

Son premier livre à paraître est La maison de campagne, publié en 1822 par l'éditeur Audot. D'abord publié par souscription, il sera finalement réédité cinq fois (en 1825, 1830, 1836, 1845 et 1852), en raison de son succès. Premier traité d'économie domestique écrit par une femme, il présente différents conseils sur une large variété de sujets : cuisine, gestion du foyer, premiers soins, domesticité, horticulture, etc. Éloge de la vie à la campagne, cet ouvrage est complété, lors de sa deuxième édition, par des "Pensées fugitives" adressées à ses lectrices, portant sur le mariage, l'amitié, la tenue d'une maison ou l'éducation des enfants[3].

Aglaé Adanson meurt en 1852. Jusqu'à ses derniers jours, elle travaillera sur la sixième édition de son ouvrage. Elle repose aujourd'hui dans la chapelle du château de Balaine. Le parc botanique qu'elle a créé sur ses terres en 1804 est aujourd'hui encore géré et entretenu par ses descendants[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La maison de campagne, Paris : Audot, 1822, 3 vol. (324, 359, 362 p.) ; in-18.
  • Catalogue des arbres, arbrisseaux, arbustes et plantes vivaces , cultivés en pleine terre à Baleine, près Moulins, département de l'Allier, Paris : Audot, 1825, 128 p. ; in-12.
  • Pensées et pièces fugitives sur différents sujets. Recueil dédié par Mme Aglaé Adanson aux lectrices de la "Maison de campagne", Paris : Audot, 1845 ; in-18.
  • Livre des enfants de la campagne, Moulins : P.-A. Desrosiers, 1852 ; in-12.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Aglaé Adanson (1775-1852) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le )
  2. a b et c « Arboretum de Balaine - Parc à l'anglaise - Notre équipe », sur www.arboretum-balaine.com (consulté le )
  3. a et b (en) « Livre-Rare-Book », sur Livre Rare Book (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]