Agitation Free

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Agitation Free
Description de cette image, également commentée ci-après
Agitation Free au NQ Live, de Manchester en 2012.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Rock progressif, krautrock, rock psychédélique, space rock
Années actives 19671974, 1998, 2007, 2012
Labels Vertigo Records, Bertelsmann Music Group, Barclay, Spalax, IRI, Prudence
Composition du groupe
Anciens membres Michael Gunther
Lutz Ulbrich
Christopher Franke
Lutz Ludwig Kramer
Axel Genrich
Jörg Schwenke
Burghard Rausch
Michael Hoenig
Stefan Diaz
Gustl Luetjens

Agitation Free est un groupe de rock progressif de allemand[1],[2]. Issu des années 1970, il représente une des meilleures formations du genre space rock. Le groupe figure sur la Nurse with Wound list.

Biographie[modifier | modifier le code]

En septembre 1967 le guitariste Lutz Ulbrich, le batteur Christoph Franke, accompagnés de Michael Duwe au chant, le guitariste Lutz Kramer et le bassiste Michael Günther, forment ensemble Agitation Free. Tout d’abord groupe de reprises, ils finissent par composer leur propre répertoire et s’intéressent aux possibilités des synthétiseurs. Lieu de brassage, Agitation Free voit défiler de nombreux musiciens.

En avril 1972 le groupe se stabilise autour de Lutz Ulbrich, Michael Günther auxquels viennent s’ajouter Jörg Schwenke (guitare), Michael Hoenig (synthétiseur) et Burghard Rausch (batterie). À son retour d’un voyage d’échanges culturels avec l’Égypte, le Liban, Chypre et la Grèce, Agitation Free enregistre son premier album Malesch (Vertigo, 1972), un mélange d’improvisation, de musiques traditionnelles et de rock psychédélique qui constitue l’un des meilleurs albums de space rock allemand des années 1970. En 1973, le guitariste Gustav Lütjens intègre Agitation Free qui enregistre son deuxième album, tout simplement intitulé Second (Vertigo, 1973).

Suivent deux années de tournée en France et en Allemagne. De cette période, plusieurs disques live témoigneront dont : Last (Barclay, 1976) et At the Cliffs of River Rhine. Mais cette interminable tournée mène le groupe à l’épuisement et provoque certains différends quant à la direction musicale à prendre. Michael Hoenig, qui a reçu une proposition de Klaus Schulze de Tangerine Dream, quitte en 1974 le groupe, suivi de Burghard Rausch et Lutz Ulbrich… La même année la décision de mettre fin à Agitation Free est prise.

En 1998, Gunther, Rausch, Hoenig et Ulbrich se réunissent pour l'anniversaire d'Ulbirch et décident de reformer le groupe. En 1999, ils sortent l'album River of Return, en collaboration avec Johannes Papparet du groupe underground Kraan, et Bernard Potschka, anciennement guitariste de Spliff.

Agitation Free revient en février 2007 pour une tournée japonaise.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Michael Gunther - basse (1967-1974, 1998, 2007, 2012)
  • Lutz Ulbrich - guitare (1967-1974, 1998, 2007, 2012)
  • Christopher Franke - batterie (1967-1971)
  • Lutz Ludwig Kramer - guitare (1967-1970)
  • Michael Duwe - chant (1967)
  • Axel Genrich - guitare (1970)
  • Jörg Schwenke - guitare (1970-1973)
  • Burghard Rausch - batterie (1971-1974, 1998, 2007, 2012)
  • Michael Hoenig - claviers (1971-1974, 1998, 2007, 2012)
  • Stefan Diez - guitare (1973)
  • Gustl Luetjens - guitare (1973-1974, 1998, 2007, 2012)

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Ulbrich, Lutz: „Lüül". Ein Musikerleben zwischen Agitation Free, Ashra, Nico, der Neuen Deutschen Welle und den 17 Hippies – Schwarzkopf und Schwarzkopf – Berlin 2006, (ISBN 3-89602-696-8)
  • (de) Ehnert, Günter: Rock in Deutschland: Lexikon dt. Rockgruppen u. Interpreten / Günter Ehnert ; Detlef Kinsler. - Orig.-Ausg., (3., aktualisierte u. erw. Aufl.). - Hamburg : Taurus Press, 1984. - 434 S. ; 18 cm, (ISBN 3-922542-16-6)
  • (de) Christian Graf: Rocklexikon Deutschland. Verlag Schwarzkopf und Schwarzkopf, 2002, (ISBN 3-89602-273-3)
  • (de) Frank Laufenberg, Ingrid Laufenberg: Frank Laufenbergs Hit-Lexikon des Rock und Pop., Ullstein Tb., octobre 2002. (ISBN 3-548-36362-8)
  • (de) Christian Graf, Burghard Rausch: Rockmusiklexikon Europa, Bd. 1., Fischer Tb., Frankfurt Juli 2005. (ISBN 3-596-16428-1)
  • (de) Christian Graf, Burghard Rausch: Rockmusiklexikon Europa, Bd. 2., Fischer Tb., Frankfurt Juli 2005. (ISBN 3-596-16429-X)
  • (de) Christian Graf, Burghard Rausch: Rockmusiklexikon Amerika, Afrika, Asien, Australien, Fischer Tb, Francfort, octobre 2003. (ISBN 3-596-15869-9)
  • (de) Tibor Kneif: Sachlexikon Rockmusik. Instrumente, Stile, Techniken, Industrie und Geschichte, Reinbek b. Hamburg: Rowohlt, überarbeitete und erweiterte Ausgabe 1980. (ISBN 3-499-16223-7)
  • (de) Tibor Kneif: Rockmusik. Ein Handbuch zum kritischen Verständnis. Mit einem Beitrag von Carl-Ludwig Reichert, Reinbek bei Hamburg: Rowohlt, 1982. (ISBN 3-499-16279-2) (mit einem Kapitel über die Grundlagen der Rockmusik, z. B. Elemente, Instrumente und stilistische Wurzeln sowie Materialien zu einer Theorie der Rockmusik, ihrer Soziologie, Ästhetik und Geschichte)
  • (de) Artemy Troitsky: Rock in Russland: Rock und Subkultur in der UdSSR, Hannibal-Verlag, Wien 1989. (ISBN 3-85445-046-X)
  • (de) Zöller, Christa. Rockmusik als jugendliche Weltanschauung und Mythologie. Religion und Biographie, Bd. 2. Münster: Lit. 2000. (ISBN 978-3-8258-4517-9)
  • (en) Steven and Alan Freeman: The Crack in the Cosmic Egg: Encyclopedia of Krautrock, Kosmische Musik & Other Progressive, Experimental and Electronic Musics from Germany, 1996, Audition Publ., Leicester (ISBN 0-9529506-0-X)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « AGITATION FREE », progarchives.com (consulté le 2 décembre 2013).
  2. « Agitation Free », allmusic.com (consulté le 2 décembre 2013).