Aggie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aggie est un personnage de bande dessinée.

États-Unis[modifier | modifier le code]

Aggie Mack est un comic strip américain créé par le dessinateur Hal Rasmusson en 1946 dans le Chicago Tribune[1]. Il raconte la vie d'une adolescente américaine, de sa famille et de ses amis. En 1962, à la mort de Rasmusson, le dessinateur Roy L. Fox lui succède[2],[3]. Le titre est raccourci et devient simplement Aggie. Le comic cesse de paraître six ans plus tard, en 1972.

Comic books[modifier | modifier le code]

Entre janvier 1948 et août 1949, huit comic books d'Aggie sont publiés par Superior Comics[4]. En 1962, une dernière adaptation paraît dans un numéro des Four Color de Dell Comics[1].

France[modifier | modifier le code]

En France, la bande dessinée paraît pour la première fois en 1947[5] dans le magazine Fillette et rencontre très vite le succès. Elle devient, avec les aventures de Lili, une des séries phares du Fillette d'après-guerre. Dès 1948, les aventures d'Aggie sont publiées sous forme d'albums (édités par la Société parisienne d'édition), constitués d'une succession de petites histoires sans forcément de rapport les unes avec les autres.

Aggie, qui a perdu sa mère très jeune, vit avec son père le commandant Mack, sa belle-mère Irma et sa demi-sœur Mona[6]. Durant les longues absences de son père, Aggie devient le souffre-douleur de Mona et fait figure de Cendrillon moderne. Elle trouve du réconfort auprès de ses amis du collège et de son chien Moustachu. Les neuf premiers albums sont très sombres.

À partir du dixième album, le père d'Aggie cesse de naviguer et sa présence à la maison allège considérablement l'ambiance. Mona disparaît presque totalement et le personnage d'Aggie devient celui d'une jeune Américaine d'après-guerre, insouciante et espiègle.

Tout comme pour la version américaine, plusieurs auteurs se succèdent : Hal Rasmusson, Roy L. Fox[7] en 1956, Gérard Alexandre – qui signe sous le pseudonyme d'Al. G. – en 1960, Pierre Lacroix en 1974 et enfin Anne Chatel en 1980.

Albums[modifier | modifier le code]

Au total, 34 albums ont été publiés en France aux éditions SPE (collection Les Beaux Albums de la jeunesse joyeuse)[8]. Dans les années 1990, ils ont été réédités par les éditions Vents d'Ouest.

Hal Rasmusson :

  • 1948. 1. Pauvre Aggie !
  • 1949. 2. (Pauvre Aggie !). Aggie gagne sa vie
  • 1951. 3. Aggie vedette de la télévision
  • 1952. 4. Aggie en plein mystère
  • 1952. 5. Aggie fonde un club
  • 1952. 6. Aggie reine du rodéo
  • 1953. 7. Aggie au collège
  • 1954. 8. Aggie et le bandit
  • 1955. 9. Les Ennuis d'Aggie

Roy L. Fox :

  • 1956. 10. Les Vacances d'Aggie
  • 1957. 11. Aggie mène la danse
  • 1958. 12. Aggie et ses amis
  • 1959. 13. Les Bonnes Idées d'Aggie
  • 1960. 14. Aggie en pleine forme
  • 1960. 15. Aggie fée du logis

Al. G. :

  • 1962. 16. Aggie fait des affaires
  • 1963. 17. Aggie et les "petites pestes"
  • 1964. 18. Aggie marie sa sœur
  • 1965. 19. Aggie et le cousin d'Angleterre
  • 1967. 20. Aggie chef de classe
  • 1969. 21. Aggie et son français
  • 1970. 22. Aggie et Pim (scénario Paulette Blonay)
  • 1970. 23. Aggie à Paris (scénario Paulette Blonay)
  • 1971. 24. Aggie et les révoltés de l'URAM (scénario Paulette Blonay)
  • 1972. 25. Aggie et ses pensionnaires (scénario Paulette Blonay)
  • 1974. 26. Aggie fait des bonnes actions

Pierre Lacroix :

  • 1979. 27. Aggie et l'opération survie (scénario Paulette Blonay)
  • 1979. 28. Aggie et la solution rétro (scénario Paulette Blonay)
  • 1980. 29. Aggie et baby Lou (scénario Paulette Blonay)

Anne Chatel :

  • 1980. 30. Aggie en France
  • 1981. 31. Aggie radio-reporter
  • 1982. 32. Aggie sur le Sea-Gull
  • 1982. 33. Aggie et Nuage-Rouge
  • 1984. 34. Aggie championne de ski

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Donald D. Markstein, « Aggie Mack », sur www.toonopedia.com (consulté le 30 juin 2016)
  2. « Aggie Mack », sur comicstripfan.com (consulté le 30 juin 2016)
  3. « Roy Fox », sur lambiek.net (consulté le 30 juin 2016)
  4. « Aggie Mack », sur comicvine.gamespot.com (consulté le 30 juin 2016)
  5. « Fillette après-guerre, première série : 1946-1953 (1re partie) », sur bdzoom.com (consulté le 30 juin 2016)
  6. Site littérature jeunesse de Lille 3, « Lili & Aggie, les douces héroïnes de la maison d’édition des frères Offenstadt », sur jeunesse.lille3.free.fr (consulté le 30 juin 2016)
  7. « Camera-ready comic art drawing for Aggie », sur National Museum of American History (consulté le 30 juin 2016)
  8. « La Database BD du Loup - Série Aggie », sur www.dlgdl.com (consulté le 30 juin 2016)