Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers
Situation
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Création 2004
Domaine Commerce extérieur
Siège Place Sainctelette 2
1080 Bruxelles
Coordonnées 50° 51′ 34″ N, 4° 20′ 44″ E
Organisation
Effectifs 400 ETP
Administratrice générale Pascale Delcomminette (PS)

Site web awex-export.be

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers

L'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (AWEX) est le département de la Région wallonne chargé de la promotion du commerce extérieur et de l'accueil des investisseurs étrangers.

L'Agence résulte de la fusion, en 2004, de l'Agence wallonne à l'Exportation et de l'Office for foreign Investors (OFI).

L'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers (AWEX) est un organisme d'intérêt public (OIP) de la Wallonie créée en 1998. Elle sert de relais et de partenaire pour les entreprises wallonnes souhaitant se développer à l'international et constitue un guichet unique (one-stop shop) pour toute société étrangère intéressée par une implantation en Wallonie ou une extension d'activités déjà existantes[1].

En quelques chiffres, l'AWEX, c'est :

  • 450 personnes en Belgique et à l'étranger au service de l’économie wallonne ;
  • 7 bureaux régionaux de conseil et de proximité en Wallonie ;
  • un réseau mondial de plus de 100 conseillers économiques et commerciaux couvrant une centaine de marchés et une vingtaine d'organisations internationales ;
  • environ 2 900 entreprises wallonnes soutenues par an ;
  • 1 filiale : SOFINEX (gestion des fonds pour les financement internationaux).

L'AWEX est certifiée ISO 9001 depuis 2002.

Missions[modifier | modifier le code]

L'AWEX est en charge du développement et de la gestion des relations économiques internationales de la Wallonie[2].

L’AWEX exerce une double compétence générale :

  • La promotion des exportations wallonnes, pour laquelle elle agit comme partenaire complet de soutien à l’exportateur wallon ;
  • L’attraction des investissements étrangers en Wallonie, pour laquelle elle agit comme guichet unique à l’égard de tout candidat investisseur.

À ces fonctions statutaires, s’ajoutent des compétences transversales, comme :

  • La promotion de l’écosystème d’innovation et de créativité ainsi que l’intégration des entreprises et opérateurs dans les réseaux d’innovation internationaux ;  
  • L’animation et l’essaimage de la politique de marque territoriale, travaillant pour ce faire avec des départements comme WBI (Wallonie-Bruxelles International), WBT (Wallonie-Bruxelles Tourisme), le CGT (Commissariat général au Tourisme), l’AEI (Agence pour l’Entreprise et l’Innovation), l’Adn (Agence du Numérique), l’APAQ-W…

Historique[modifier | modifier le code]

Logo de l'AWEX

De part son statut d'agence régionale, l'évolution de l'AWEX, est liée aux différentes étapes de la réforme de l'État belge et plus particulièrement à celles touchant la régionalisation du commerce extérieur.

La transformation de l'Agence a commencé en 1990 et s'est poursuivie jusque 2004, date à laquelle ses compétences historiques de soutien aux exportations se sont complétées d'une mission de promotion des investissements étrangers en Wallonie.

1998-2004[modifier | modifier le code]

Ce renforcement de moyens et de compétences, d’une part, la recherche d’un maximum d’efficacité et de flexibilité de gestion et d’action au profit du monde de l’entreprise dans un environnement international très concurrentiel, d’autre part, vont pousser le Gouvernement wallon à doter l’AWEX d’un nouveau statut qui va lui consolider son autonomie.

C’est le décret du 2 avril 1998 qui transforme l’Agence wallonne à l’Exportation en un organisme d’intérêt public de type B, avec personnalité juridique distincte et Conseil d’Administration.

2004 > : l’extension de compétence aux investissements étrangers[modifier | modifier le code]

Compétente, jusqu’en 2004, pour ce que l’on peut génériquement définir par la promotion extérieure des intérêts économiques régionaux et le soutien aux entreprises exportatrices, l’Agence va intégrer une nouvelle compétence suite à sa fusion avec l’Office for foreign Investors (OFI) créé lui aussi en 1998 par le Gouvernement wallon.

Par le décret du 1er avril 2004 est créée l’Agence wallonne à l’Exportation et aux Investissements étrangers. L’acronyme AWEX est maintenu et sa structure emprunte le statut accordé à l’AWEX en 1998, à savoir celle d’un organisme d’intérêt public.

Son mode de fonctionnement ne s’en trouve donc pas modifié, sinon que :

  • sa compétence s’exerce désormais sur l’ensemble des relations économiques internationales de la région, à l’exception du reliquat maintenu au niveau fédéral par la loi de juillet 2001, en matière de commerce extérieur;
  • ses ressources humaines et budgétaires se voient élargies de par la fusion ;
  • la composition de son Conseil d’Administration s’en voit adaptée.

Autres repères chronologiques depuis 1998[modifier | modifier le code]

Sans exhaustivité, les quelques dates qui suivent, ont porté différentes formes d’évolution de l’AWEX, tant sur un plan structurel que fonctionnel.  

  • 1999 – Lancement du principe d’un marché prioritaire au sein du programme annuel d’actions de prospection
  • 2002 – Obtention de la certification ISO 9001
  • 2003 - Création de la Société de Financement à l’Exportation (SOFINEX), filiale commune de l’AWEX, de la SOWALFIN et de la SRIW. Cette société met à la disposition des entreprises différents mécanismes de financements internationaux (lignes de crédit, garanties, prêts…)[3]
  • 2005 - Lancement du Programme d’intégration informatique (volets hardware et applicatif) renforçant l’autonomie de l’Agence au plan technologique et accompagnant ses efforts de simplification
  • 2005 – Signature de l’accord de coopération relatif à la collaboration des postes d’Attachés économiques et commerciaux en commun avec le FIT (nl) (Flanders Investment & Trade) et BIE (Brussels Invest & Export);
  • 2005 - Obtention de moyens budgétaires complémentaires dans le cadre du volet « Internationalisation » des différentes versions du Plan Marshall – Début de la collaboration avec les pôles de compétitivité
  • 2006 – Lancement du programme EXPLORT[4],[5]   
  • 2006 - Création de la structure Wallonie-Bruxelles Design Mode (WBDM)
  • 2008 – Fixation du nouveau cadre organique de l’Agence
  • 2010 - Création de la structure Wallonie-Bruxelles Architecture (WBA)
  • 2011 – Lancement de la politique de marque territoriale (mise en œuvre en novembre 2013)
  • 2012  – Lancement de l’Observatoire des tendances dans le cadre de Creative Wallonia
  • 2013 -  Lancement de l’Open World Innovation Network (OWIN) avec trois autres universités américaine et asiatiques
  • 2017 - Ouverture des premiers hubs "Digital Wallonia" à San Fransisco et Barcelone[6] et développement de quatre incitants financiers (via le portail cheques-entreprises.be pour du support de consultance, de l’expertise marchés à l’international (EMI), des chèques coaching export ou encore des formations linguistiques)[7]. Ces aides dédiées aux créateurs d’entreprises et aux entrepreneurs wallons sont simplifiées, digitalisées et chaque entreprise peut les consulter en ligne.

Structures[modifier | modifier le code]

La division Commerce extérieur[modifier | modifier le code]

Basé à Bruxelles, le siège central de la division Commerce extérieur réunit tous les organes de Direction, de coordination, de gestion et de promotion[8].

Les objectifs et missions de l’Agence sont fixés par un Contrat de gestion signé, pour un terme de 5 ans, avec le Gouvernement wallon.

Principaux objectifs :

  • Accroître et renforcer l’image de marque internationale de la Wallonie[9] ;
  • Rendre les entreprises plus performantes à l’exportation et les informer sur les opportunités offertes par l'exportation en général[10] ;
  • Concevoir et réaliser un plan annuel d’actions de prospection internationale à l’attention des entreprises exportatrices, en y incluant la logique d’un marché/secteur prioritaire ;
  • Diversifier géographiquement et sectoriellement (notamment sur base des pôles de compétitivité) les exportations wallonnes et les investissements étrangers ;
  • Renforcer le potentiel de coopération internationale centré sur l’innovation et s’intégrer dans des réseaux de partenariats internationaux ;
  • Assurer un service après-vente de qualité (notamment auprès des investisseurs implantés en Wallonie) ;
  • Promouvoir l’internationalisation des jeunes et l’immersion culturelle[11] ;
  • S’insérer dans la politique et les actions de relations internationales de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles (dont la valorisation des industries culturelles) ;

Chaque année, l'Awex définit un marché cible sur lequel elle accentue ses actions de promotion et de prospection commerciales durant l'année en question. Ce fut le cas pour l'Inde en 2017 et le Maroc en 2018[12],[13].

La division Investissements étrangers[modifier | modifier le code]

Basée à Namur, la division Investissements étrangers de l'AWEX, aide les investisseurs étrangers dans la mise en œuvre de leurs activités en Wallonie et dans leur intégration au tissu économique régional[14].

Principales missions :

  • la recherche de sites et de bâtiments ;
  • l’assistance aux entreprises étrangères dans le démarrage, le développement et la diversification de leurs activités[15] ;
  • l’assistance dans l’accès au capital à risque ;
  • le conseil et l’assistance dans la recherche de ressources humaines adéquates ;
  • l’instauration et la réalisation de programmes de recrutement et de formation ;
  • l’assistance dans l’obtention des aides émanant des autorités régionales et européennes ;
  • le support légal, fiscal et logistique.

De l’étude de faisabilité à la réalisation de l’investissement, l'assistance est fournie à chaque entreprise.

Les centres régionaux[modifier | modifier le code]

L'AWEX assure ses contacts avec les entreprises grâce à ses sept centres régionaux répartis sur tout le territoire wallon. Localisés à Charleroi, Libramont, Liège, Eupen, Mons, Namur et Nivelles, les bureaux régionaux sont le relais-pivots entre les services centraux installés à Bruxelles, les sociétés et le réseau à l'étranger.

Leurs rôles:

  • Soutien administratif - Aide à l’introduction des dossiers
  • Relais avec les entreprises auprès des Attachés économiques et commerciaux (AEC)
  • Pilotage d'un programme d’aides pour les TPE "Expert en stratégie à l’exportation"
  • Actualisation du répertoire informatisé des entreprises wallonnes exportatrices (RENEW)
  • Information générale sur les activités et les services de l’AWEX
  • Organisation des programmes de visite pour les délégations d'hommes d'affaire et de journalistes étrangers
  • Suivi pour les investisseurs étrangers

Le réseau à l'étranger[modifier | modifier le code]

Le réseau économique et commercial wallon à l'étranger est composé d’une centaine de représentants. Depuis la mise en place de l'Agence, ce réseau intègre tant les Attachés économiques et commerciaux (AEC) proprement dits que les prospecteurs installés par la Région wallonne en divers lieux stratégiques (Chicago, San Francisco, Tokyo, Shanghai) pour la promotion des investissements étrangers. Ce réseau couvre plus de 100 marchés et une vingtaine d’organisations internationales (Banque mondiale, ONUDI, CERN, Banque Asiatique de Développement, Banque Africaine de Développement...).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Emploi : "L'Awex a plus que rempli ses obligations" », sur trends.levif.be, (consulté le 17 juin 2019)
  2. « + 8,7% pour les exportations wallonnes en 2018 et un nouveau record », sur L'Echo, (consulté le 17 juin 2019)
  3. La Libre.be, « La Sofinex a aidé 106 sociétés en 3 ans », sur www.lalibre.be, (consulté le 17 juin 2019)
  4. « Le programme Explort (Awex) a envoyé 4.000 jeunes à l'étranger », sur L'Echo, (consulté le 17 juin 2019)
  5. « Missions «Explort»: parcourir le monde et décrocher un emploi », sur Le Soir Plus, (consulté le 17 juin 2019)
  6. La Libre.be, « L’Awex exporte les start-up », sur www.lalibre.be, (consulté le 17 juin 2019)
  7. « Nouvelles subventions pour encourager l’internationalisation des entreprises wallonnes | Wolters Kluwer », sur LegalWorld (consulté le 17 juin 2019)
  8. (en) « Investment opportunities abound in Belgium », sur The Business Times, (consulté le 17 juin 2019)
  9. « L'Awex à nouveau seule représentante de la Belgique lors du CES à Las Vegas », sur trends.levif.be, (consulté le 17 juin 2019)
  10. « Les Business Days de l'Awex à Charleroi: pour aider à mieux exporter », sur RTBF Info, (consulté le 17 juin 2019)
  11. « S'exporter pour apprendre l'exportation Formations - L'Awex forme de jeunes professionnels à l'exportation en les envoyant deux mois à l'étranger. Gilles Bechet », sur Le Soir (consulté le 17 juin 2019)
  12. « L'Awex a choisi le Maroc comme marché cible en 2018 », sur RTBF Info, (consulté le 17 juin 2019)
  13. (en-US) Tarek Bazza, « Morocco and Belgium Sign 21 Agreements to Boost Economy », sur Morocco World News, (consulté le 17 juin 2019)
  14. « La Wallonie a capté plus d'un milliard d'investissements étrangers en 2018 », sur L'Echo, (consulté le 17 juin 2019)
  15. « La Wallonie veut attirer les start-up étrangères dans son giron », sur Le Soir Plus, (consulté le 17 juin 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]