Agathe Auproux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Agathe Auproux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
C8 (depuis )
Les Inrockuptibles (-)
Canal+ Sport (-)Voir et modifier les données sur Wikidata

Agathe Auproux, née le à Guéret, est une journaliste et chroniqueuse de télévision française.

Elle est notamment connue pour sa participation à l'émission Touche pas à mon poste ! à partir de 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Agathe Auproux naît et grandit dans la ville de Guéret (Creuse), où son père est buraliste. Sa mère, d'origine vietnamienne[1], est professeur de français dans son collège[2],[3],[4]. Elle lui a transmis l’amour des lettres [5]. Malgré le divorce de ses parents, elle vit, selon ses propres termes, « une enfance très heureuse, sans crise d’adolescence »[6].

Après un baccalauréat ES au lycée Pierre-Bourdan, elle s'installe à Toulouse pour poursuivre ses études à l’université du Mirail où elle entame une licence LLCE[a] Anglais, qu'elle complète dans le même temps par un bachelor de marketing et communication internationale à l'ISEG. Lors de l'été 2013, elle réalise son stage de fin de licence au sein de la rédaction des Inrockuptibles. Elle y reste un peu plus de trois mois et décide de s'installer à Paris pour poursuivre ses études dans le journalisme. « Ce stage m’a éblouie. Je me suis dit que je ne pouvais ni retourner à Toulouse ni à Guéret, qu’il fallait que je reste ici, c’était là où j’aurais le plus de chance pour ma carrière », raconte-t-elle à propos de cette première expérience au sein du magazine rock’n’branché[7].

Elle intègre alors le CFPJ de Paris, et passe deux ans en contrat de professionnalisation à Livres-Hebdo, journal destiné aux professionnels de l’édition. En parallèle, elle nourrit sa passion pour le foot et la communique via ses réseaux sociaux au milieu de ses messages sur la culture et l’actualité[8].

Presse écrite et télévision[modifier | modifier le code]

À la fin de ses études, diplômée du CFPJ, Agathe Auproux est engagée à la rentrée 2016 aux Inrockuptibles où elle a débuté, et par Canal+, où elle va faire ses premiers débuts à la télévision chaque vendredi sur Canal+ Sport dans l'émission 19H30 Sport. Elle sera responsable de la chronique Culture Foot. Aux Inrocks, elle signe plusieurs papiers dans les pages médias du magazine et apparaît alors en sur le plateau de Touche pas à mon poste ! sur C8 en tant qu'experte médias[2],[3],[4].

Agathe Auproux a travaillé dans plusieurs journaux et revues de presse dont : Livres Hebdo, Les Inrockuptibles, Madame Figaro et Paulette Magazine[2],[3],[4]. En 2017, La Parisienne, supplément mensuel du Parisien annonce que la journaliste « a rejoint [son] squad »[9].

Elle quitte les Inrockuptibles après le refus du magazine, dit-elle, d'un reportage sur Cyril Hanouna. David Doucet, son rédacteur en chef aux Inrocks, justifie ce départ en déclarant : « Je dirais qu'elle déteste l'injustice. Elle n'appréciait pas le traitement éditorial des Inrocks vis-à-vis d'Hanouna. En ce sens, elle est allée au bout de sa logique en partant chez lui[10] ». Elle rejoint définitivement la bande de chroniqueurs de Touche pas à mon poste ! pour la saison 2017-2018[10].

En 2017, la jeune journaliste fait partie des 17 personnalités sportives ou médiatiques repérées en mars par le ministère des Sports pour devenir l’une des « Égéries du sport féminin », ambassadeur ou ambassadrice d’un club ou d’une sportive pour en faire la promotion, l’aider à développer sa notoriété, son image et celle de son sport[11].

En , elle quitte Touche pas à mon poste ! au bout d'une seule saison pour rejoindre la nouvelle hebdomadaire Balance ton post ! sur la même chaîne.

En , elle revient dans Touche pas à mon poste ! tout en continuant Balance ton post ![12].

Le , elle annonce sur Instagram arrêter sa collaboration avec H2O Productions (société de production de Cyril Hanouna) pour se consacrer à de nouveaux projets. Elle quitte donc Touche pas à mon poste ! et Balance ton post !.

En , elle fait son retour dans l'émission Balance ton post ![13].

Depuis 2021, elle présente Un jeune, 1 solution sur C8 qui aide les jeunes dans leur recherche d'emploi[14].

En 2022, elle présente Ouvert à tous, sur C8[15].

Polémiques[modifier | modifier le code]

En , elle fait l'objet d'une polémique à cause d'anciens messages postés sur son compte Twitter et jugés homophobes et racistes par certains internautes, ainsi que pour une photo d'elle dénudée pour le magazine Le Tag parfait. Elle répond aux attaques, se défendant de toute opinion raciste ou homophobe, et déplore le lynchage et les réactions provoquées par ces tweets[16],[17].

Maladie[modifier | modifier le code]

Le , Agathe Auproux annonce être atteinte d'un lymphome[18] hodgkinien[19]. Elle annonce la rémission complète de son cancer le [20] et publie un livre cette même année décrivant sa vie pendant son traitement[19].

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

En 2017, elle interprète Pourquoi avec le rappeur Alrima et Déborah Tordjman, membre de la production de TPMP. Le clip sort en 2018[21].

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Pourquoi ft. Alrima et Déborah Tordjman
  • 2017 : Hanouna Oulala

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Langue, littérature et civilisation étrangères.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Camille Thomas, « Agathe Auproux dévoile une drôle d'anecdote sur sa maman prof - Télé Star », sur Telestar, (consulté le ).
  2. a b c et d lefigaro.fr, « Touche pas à mon poste! : qui est Agathe Auproux, la nouvelle protégée de Cyril Hanouna ? », TVMag,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. a b et c « Son enfance, ses amours, sa carrière… Le destin d’Agathe Auproux », parismatch.com,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. a b c et d Audrey Kucinskas, « Qui est Agathe Auproux, ex-journaliste aux "Inrocks" et chroniqueuse de "TPMP"? », L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. Nicolas Santolaria, « Un apéro avec Agathe Auproux : « Pendant les chimios, je mangeais du Kiri » », sur lemonde.fr, (consulté le )
  6. Clémence Forsans, « Son enfance, ses amours, sa carrière… Le destin d’Agathe Auproux », sur Parismatch.com,
  7. Julie Ho Hoa, « Rencontre avec Agathe Auproux, nouvelle recrue de "Touche pas à mon poste" venue de la Creuse », sur Lamontagne.fr,
  8. Damien Mercereau, « Touche pas à mon poste! : qui est Agathe Auproux, la nouvelle protégée de Cyril Hanouna ? », sur Le Figaro,
  9. Lisa Delille, « Agathe auproux, journaliste et «meuf sympa» », La Parisienne,‎ (lire en ligne).
  10. a et b « Agathe Auproux dénonce le "mépris de classe" des "Inrocks" envers "TPMP" », sur francesoir.fr,
  11. Patrick Kanner, « Lancement de l'opération "égéries du sport féminin" », sur patrickkanner.fr,
  12. Florian Guadalupe, « "De quoi j'me mêle" : Eric Naulleau lance son talk show », sur Puremedias,
  13. « Agathe Auproux : neuf mois après son départ, elle s'apprête à faire son retour dans Balance ton post ! », sur telstar.fr, (consulté le ).
  14. Par Kevin Boucher et Michaël Zoltobroda Le 16 août 2021 à 18h00, « «1 jeune, 1 solution» : Agathe Auproux décroche une émission sur C8 », sur leparisien.fr, (consulté le )
  15. Le Zapping du PAF, « Agathe Auproux aux commandes de "Ouvert à tous, qui sera le meilleur chroniqueur ?" dès ce vendredi sur C8 », sur Le Zapping du PAF (consulté le )
  16. « La chroniqueuse de "TPMP" Agathe Auproux s'explique sur ses vieux tweets polémiques », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. Telestar.fr, « TPMP: Agathe Auproux rattrapée par des vieux tweets racistes et homophobes », Telestar.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. RTL INFO Belgique, « Agathe Auproux atteinte d'un cancer: "Je suis en chimiothérapie depuis mi-décembre" », sur RTL People (consulté le ).
  19. a et b "Un apéro avec Agathe Auproux : « Pendant les chimios, je mangeais du Kiri »" par Nicolas Santolaria, lemonde.fr, 18 octobre 2019.
  20. Eva Huin, « "Je suis guérie" : Agathe Auproux annonce la "rémission complète" de son cancer », sur lci.fr,
  21. « Agathe Auproux (TPMP) se met à la chanson : Le résultat dézingué ! », sur www.purepeople.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]