Agar Agar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Agar Agar
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Electropop, Disco-pop, Techno, Pop
Années actives Depuis 2015
Labels Cracki Records, Caural
Influences Roman Flugel, Fatima Yamaha[1], Ariel Pink, Black Devil Disco Club[2]
Composition du groupe
Membres Clara Cappagli (chant), Armand Bultheel

Agar Agar est un groupe de musique électro-pop français formé en 2015[3] par Clara Cappagli et Armand Bultheel et basé à Paris. Ils sortent leur premier single Prettiest Virgin en 2016 et leur premier album, The Dog & The future, le avant de se produire le à L’Olympia après une tournée en France et à l’étranger[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Clara et Armand se rencontrent à l'École nationale supérieure d'arts de Paris-Cergy et vivent respectivement dans le vingtième arrondissement de Paris et à Montreuil[5]. Clara travaille la sculpture et Armand, la vidéo et le dessin. Ils donnent leur premier concert dans leur école à l’occasion du départ en retraite de la bibliothécaire de l’établissement, en 2015[3] et sont repérés par le label indépendant Cracki Records, sur Soundcloud[3].

Les deux membres du groupe ont suivi des cours au conservatoire étant petit[6]. Clara a pris des cours de guitare, de piano et de chant. Armand était dans une chorale et un orchestre où il a fait du violon et des percussions.

En , Clara Cappagli était apparue sur les titres Pola et Quantif de Jabberwocky. Clara a aussi été membre du groupe garage - punk Cannery Terror.

Ils composent leur premier single Prettiest Virgin en et sont sélectionnés dans les dix lauréats des Inrocks Lab 2016[7]. En juillet, ils se produisent au Macki Music Festival à Carrières-sur-Seine. Le , le duo sort un premier EP intitulé Cardan, à mi-chemin entre influences pop synthétique des années 1980[3] et la techno[8].

En , ils se produisent au Printemps de Bourges, après une cinquantaine de concerts[3]. En , leur titre Presttiest Virgin est remixé par le producteur parisien Myth Syzer. En , le duo participent au festival corse Calvi on the Rocks[9],[10] et au festival belge Dour. Puis en , à l'occasion de la nouvelle formule du magazine Les Inrocks, ils font un concert devant un kiosque à journaux à Paris[11],[12]. Le , Agar Agar se produisent à la Gaîté-Lyrique.

Le , le groupe se produit à La Cigale. En , Clara chante sur le titre La Piscine de Myth Syzer, avec Doc Gynéco. En , Agar Agar joue pour la soirée d'ouverture du Mirelo Festival sur le toit du MUCEM à Marseille. Le premier album sort le à la suite de la publication de deux singles, Fangs Out et Sorry About the Carpet, s’inspirant de la bande dessinée Megg, Mogg and Owl[4]. Le clip de Sorry About The Carpet a été réalisé par Antonin Peretjatko, réalisateur de La Fille du 14 juillet et de La Loi de la jungle. Le clip de Fangs Out est réalisé par William Laboury. Dans le clip vidéo du single Fangs Out apparaît la comédienne Garance Marillier, nommée au César du meilleur espoir féminin en [11].

Le , le groupe se produit dans la salle parisienne de l'Olympia[13].

Origine du nom du groupe[modifier | modifier le code]

C'est en élevant des fourmis chez lui qu'Armand trouve le nom du groupe en les nourrissant d'agar-agar[3].

Sonorités et influences[modifier | modifier le code]

Les textes des morceaux sont principalement chantés en anglais, et un morceau est en espagnol.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums et EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • You’re High (2017)
  • Fangs Out (2018)
  • Sorry About the Carpet (2018)

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

  • Clara Cappagli - chant
  • Armand Bultheel - synthétiseurs

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Agar Agar : "On a décidé d'arrêter d'avoir des projets" », sur Grazia.fr, (consulté le 31 juillet 2020).
  2. « [Interview] Agar Agar », sur indiemusic, (consulté le 31 juillet 2020).
  3. a b c d e et f « Agar Agar : “On essaie de provoquer des pogos de plus en plus énergiques” », Télérama.fr,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Sorry About The Carpet | CrackiRecords », sur www.crackirecords.com (consulté le 10 septembre 2018)
  5. « Agar Agar, le groupe français le plus frais de 2016 », Les Inrocks,‎ (lire en ligne)
  6. Constance Daulon, « Agar Agar: «Nous avons le même sens de l’esthétique» - Un festival de bons sons », sur 20minutes.fr (consulté le 19 décembre 2018)
  7. « Agar Agar | CrackiRecords », sur www.crackirecords.com (consulté le 10 septembre 2018)
  8. « Cardan | CrackiRecords », sur www.crackirecords.com (consulté le 10 septembre 2018)
  9. Grazia.fr, « Agar Agar : "On a décidé d'arrêter d'avoir des projets" », Grazia.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 22 septembre 2018)
  10. Mélanie Defouilloy, « Chanel en direct Calvi On The Rocks 2017 », Vogue,‎ (lire en ligne, consulté le 22 septembre 2018)
  11. a et b « Agar Agar de retour avec le clip dingue de "Fangs out" pour annoncer son premier album ! », Les Inrocks,‎ (lire en ligne)
  12. « Les Inrockuptibles organisent des concerts-surprises dans les kiosques aujourd'hui ! », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 22 septembre 2018)
  13. Alexandra Lebrethon, « Agar Agar, le duo français qui a du chien », sur Onlike, (consulté le 28 décembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]