Afrique francophone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
  •      Pays généralement considérés comme francophones.
    La population de ces 26 pays[1], sur les 55[2] que compte l'Afrique (soit la moitié) s'élève à 401[N 1] millions d'habitants en 2016 sur les 1,2 milliards d'Africains (soit 33 % de la population africaine) et devrait atteindre 847 millions d'habitants en 2050 (34 % de la population africaine) d'après les projections de population de l'ONU[3].
  •      Pays ou régions parfois considérés comme francophones.
  •      Pays non francophones mais ayant rejoint l'OIF et étant dans un processus de francisation.
Graffiti sur l'avenue Habib-Bourguiba à Tunis en mars 2012.
Pharmacie dans la commune de Port-Bouët à Abidjan en 2009.

L'Afrique francophone désigne tous les États d'Afrique ayant la langue française en partage. Le français d'Afrique est le nom générique des variétés de français parlées par environ 115 millions d'Africains dans 31 pays d'Afrique francophone. Cela comprend ceux qui parlent le français comme première ou deuxième langue dans ces 31 pays d'Afrique francophone (de couleur bleu sombre sur la carte), mais il ne comprend pas les francophones vivants hors d'Afrique francophone. L'Afrique est ainsi le continent avec le plus de locuteurs du français dans le monde. Le français est arrivé en Afrique avec la colonisation par la France et par la Belgique. Ces francophones d'Afrique forment maintenant la partie la plus importante de la Francophonie.

Les pays francophones représentent près de la moitié des pays africains pour un tiers de la population du continent africain, et parmi ce tiers environ un tiers est francophone, ce qui fait qu'un africain sur 9 parle français.

Le français est surtout une langue seconde en Afrique, mais dans certaines régions, il est devenu la première langue, comme dans la région d'Abidjan, en Côte d'Ivoire. Dans certains pays, il s'agit d'une première langue parmi certaines catégories de la population, comme en Tunisie et au Maroc où le français est la langue maternelle dans les classes supérieures (de nombreuses personnes dans les classes supérieures sont bilingues simultanées en arabe / français), mais seulement une langue seconde dans la population générale.

Dans chacun des pays francophones d'Afrique le français est parlé avec des spécificités locales en termes de prononciation et de vocabulaire. On estimait en 2010 qu'il y avait 120 millions d'Africains francophones[4], chiffre en forte progression (seulement 79 millions d'Africains francophones estimés en 1997 et 115 millions en 2006[5]). Selon une estimation de l'Organisation internationale de la Francophonie de 2014, 54,7 % des 212 millions de locuteurs quotidiens du français dans le monde (soit 116 millions) se situent en Afrique[6].

États africains où le français est une langue officielle[modifier | modifier le code]

Auxquels s'ajoutent les îles de La Réunion et de Mayotte qui font partie de la France.

Statistiques[modifier | modifier le code]

La population totale de ces 21 États plus les deux îles représente 309 millions d'habitants en 2016.

Voici également le classement des principales éditions linguistiques de l'encyclopédie Wikipédia consultées de 2009 à 2013 dans les 21 États africains ayant le français pour langue officielle ou coofficielle ainsi qu'à La Réunion, entité dépendante de la France (il manque Mayotte qui ne possède pas de données) (≥ 1 %) :

Situation de 2009 à 2013[7]
Rang Langue  % Pages vues
1
Français 75 145 714 000
2
Anglais 21 40 156 000
-
Autres 4 7 235 000
-
Total 100 193 105 000

Les 193 millions de pages vues par an dans les 21 États africains ayant le français pour langue officielle ou coofficielle sur l'ensemble des éditions linguistiques de Wikipédia ne représentent que 1,4 % du total des pages vues sur l'ensemble des éditions linguistiques de Wikipédia des 29 États dans le monde ayant le français comme langue officielle ou coofficielle (13,7 milliards de pages vues). De même que les 146 millions de pages vues sur l'édition en langue française dans ces 21 États ne représentent que 2,3 % des pages vues sur cette édition linguistique parmi ces 29 États (6,4 milliards de pages vues). Également, ces 146 millions de pages vues ne représentent que 2,0 % des pages vues sur l'édition en langue française dans l'ensemble des pays du monde (7,4 milliards de pages vues). Il est à noter que rien que le Maroc génère plus de pages vues sur l'édition de Wikipédia en langue française que l'ensemble des pages vues sur toutes les éditions linguistiques dans ces 21 États (194 millions de pages vues par an sur l'édition française de 2009 à 2013 depuis le Maroc contre 193 millions de pages vues par an depuis ces 21 États sur l'ensemble des éditions linguistiques de 2009 à 2013). De même, ces 146 millions de pages vues depuis ces 21 États ne représentent 22 % des pages vues en langue française depuis l'ensemble du continent africain, la majeure partie des consultations se faisant depuis le Maghreb (Maroc 194 millions, Algérie 170 millions et Tunisie 128 millions). Ces 146 millions représentent également 6 % du total des pages vues sur toutes les éditions linguistiques confondues depuis le continent africain, tandis que ces 193 millions représentent 8 % du total.

États africains où le français est largement utilisé[modifier | modifier le code]

Ticket du métro d'Alger en arabe littéral et en français.

Statistiques[modifier | modifier le code]

La population totale de ces 5 États représente 92 millions d'habitants en 2016.

Voici également le classement des principales éditions linguistiques de l'encyclopédie Wikipédia consultées de 2009 à 2013 dans les 5 États africains où le français est largement utilisé (≥ 1 %) :

Situation de 2009 à 2013[7]
Rang Langue  % Pages vues
1
Français 51 499 716 000
2
Arabe 28 269 880 000
3
Anglais 19 179 852 000
-
Autres 2 22 850 000
-
Total 100 972 298 000

Autres États africains membres de l'OIF[modifier | modifier le code]

Images d'Afrique Francophone[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Exactement 400 621 000 habitants et n'inclut pas la République arabe sahraouie démocratique (territoire du Sahara occidental).

Références[modifier | modifier le code]

  1. 28 territoires : 26 États indépendants + 2 îles françaises d'outre-mer (La Réunion et Mayotte). Les 5 îles ou archipels toutes au pourtour de Madagascar (Comores, Maurice, Seychelles, Mayotte et La Réunion) ne sont pas représentées sur la carte.
  2. En incluant la République arabe sahraouie démocratique (territoire du Sahara occidental).
  3. Organisation des Nations unies, « World Population Prospects: The 2015 Revision » [xls] (consulté le 19 janvier 2016)
  4. La Francophonie dans le monde 2006-2007 publié par l'Organisation internationale de la francophonie. Nathan, Paris, 2007
  5. Rapport 1997-1998 du Haut Conseil de la Francophonie, « État de la francophonie dans le monde », La Documentation française, 1999. [PDF] ladocfrancaise.gouv.fr
  6. Rédaction RTBF, « La langue française réunit 274 millions de personnes dans le monde », RTBF,‎ (lire en ligne)
  7. a et b (en) Erik Zachte de wikimedia.org, « Wikimedia Traffic Analysis Report - Wikipedia Page Views Per Country - Breakdown » (consulté le 8 octobre 2015)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]