Africell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Africell Holding

Description de l'image Logoafricell.png.
Création 2001 (Gambie)
2005 (Sierra Leone)
2012 (République démocratique du Congo)
Personnages clés Ziad Dalloul (Président et Directeur Général)
Activité Télécommunication
Filiales Africell Gambie, Africell Sierra Leone, Africell RDC
Site web www.africell.com

Africell est un opérateur de réseau mobile appartenant au groupe Africell Holding. Présent en Gambie, en Sierra Leone, en République démocratique du Congo et en Ouganda, il totalise 9.2 millions d'abonnés actifs au deuxième trimestre 2014.

Le groupe[modifier | modifier le code]

Africell appartient au groupe libanais Lintel Holding dirigé par Ziad Dalloul[1]. Africell a démarré comme opérateur en 2001 en Gambie[2].

En 2011, Africell cumule 2 millions d'abonnés sur les zones Gambie et Sierra Leone[3].

Africell possède une licence 3G dans chacun des trois pays où la marque est déployée. Déjà opérationnelle en Gambie et en Sierra Leone, la 3G sera déployée sur l'ensemble du réseau en RDC dans le courant de l'année 2014[4].

En 2014, Africell génère un chiffre d'affaires de 220 millions de dollars[2].

Africell vient récemment de faire l’acquisition d’Orange Ouganda dont "la transaction est soumise à l’approbation des autorités compétentes"[5].

Filiales[modifier | modifier le code]

Africell Gambie[modifier | modifier le code]

Africell est présent en Gambie depuis 2001, sur un marché partagé avec deux autres opérateurs. La société exploite une licence 2G (900/1800Mhz) et 3G depuis 2009 et pour une période de 20 ans[6].

En 2014, Africell Gambie compte 1,3 millions d'abonnements actifs[2] (69% de parts de marché), et couvre 95% du territoire gambien[7].

Africell Sierra Leone[modifier | modifier le code]

L'opérateur a lancé le premier réseau 3G du pays en aout 2011[8] et possède les licences 2G (900/1800Mhz) et 3G renouvelables expirant en 2026[réf. nécessaire].

En 2014, Africell Sierra Leone compte 2,7 millions d'abonnés actifs[2] (69 % de part de marché[réf. insuffisante]).

Africell RDC[modifier | modifier le code]

Africell obtient sa licence en République Démocratique du Congo en 2004, mais doit attendre avril 2010 pour se voir attribuer une fréquence, et juin 2012 pour se lancer officiellement sur un marché congolais comptant déjà cinq autres opérateurs[9]. Africell s'est lancé en se positionnant sur une offre low-cost avec le slogan « Le Réseau du Peuple »[10]. En 2013, Africell distribue des puces gratuitement dans le magazine gratuit Proxi Promo, ce qui lui vaut les critiques de la concurrence[11], malgré la légalité technique de l'opération[12].

Depuis 2012, Africell RDC détient une licence 2G (900/1800 Mhz) pour une durée de 20 ans, ainsi qu’une licence 3G, obtenue auprès de l'état congolais pour 15 millions de dollars[13],[14],[15].

En 2014, Africell RDC compte 5,3 millions d'abonnés actifs[2], 18 mois après la date de son lancement, alors que l'opérateur ne couvre que les régions de Kinshasa, le Bas-Congo et les principales villes du Katanga.

Africell Ouganda[modifier | modifier le code]

En mai 2014, Africell signe un accord de 12 millions de dollars[2] avec le groupe Orange afin d’acquérir la majorité des parts détenues par cette dernière dans Orange Ouganda[16],[17], et ses 600 000 abonnés actifs[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Télécoms : Lintel Holding cède sa filiale Linfra à un autre Libanais, IPI Group Holding », sur Le Commerce du Levant,‎ 18 février 2011
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) Simon Zekaria, « In Africa, a Telco Disruptor Looks for Gaps Amongst Giants », sur Wall Street Journal,‎ 14 août 2014
  3. « Lintel Holding célèbre le lancement de ses services 3G et le franchissement de la barre des 2 millions d'abonnés actifs », sur Business Wire,‎ 6 octobre 2011
  4. (en) « End of Orange Telecom Looming », sur The Investigator,‎ 19 août 2014
  5. « Orange a signé un accord avec Africell pour la cession de sa participation dans Orange Ouganda », sur Orange.com,‎ 19 mai 2014
  6. (en) « 2G, 3G & 4G Subscriptions, Deployments and Infrastructure Contracts Database Q4'2013 », sur PR NewsWire,‎ 19 décembre 2013 (consulté le 22 juillet 2014)
  7. (en) « Africell Gambia Crosses the 1 Million Active Subscribers », sur ME NewsWire,‎ 23 août 2013 (consulté le 22 juillet 2014)
  8. (en) Africell Launches the First 3G Network in Sierra Leone, Techmtaa.com, 14 août 2011
  9. Muriel Devey, « Télécoms : la RD Congo compte un sixième opérateur », sur Jeune Afrique,‎ 17 juillet 2012
  10. Le marché congolais de la téléphonie mobile offre encore des opportunités, selon l’agence Target Mediacongo.net, 19 septembre 2012
  11. « RD Congo: Airtel, Vodacom, Tigo et Orange réclament des sanctions contre Africell pour « promotion sauvage » », sur Agence Ecofin,‎ 1er février 2013
  12. « RD Congo : Africell accuse Airtel et explique pourquoi il a distribué gratuitement des cartes Sim », sur Agence Ecofin,‎ 1er février 2014
  13. RD Congo : Vente de licences 3G, Afrique7.com, 11 juillet 2012
  14. (en) « Africell DRC poised to launch 3G before end-2014 », sur Telegeography,‎ 29 août 2014
  15. (en) « Africell DRC set to launch 3G services by end-2014 », sur Telecomparer,‎ 28 août 2014
  16. Jean-Michel Durand, « Telecom : Orange cède sa filiale à Africell », sur Eco Austral,‎ 22 mai 2014
  17. Adélaïde Nabakwé, « Télécom : Africell Holding entre dans le capital d'Orange Ouganda »,‎ 20 mai 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]