Affoussiata Bamba-Lamine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Affoussiata Bamba-Lamine
Illustration.
Affoussiata Bamba-Lamine en 2015.
Fonctions
Ministre ivoirienne de la Communication
Porte-Parole Adjoint du Gouvernement

(4 ans et 19 jours)
Président Alassane Ouattara
Premier ministre Daniel Kablan Duncan
Gouvernement Duncan IV et V
Prédécesseur Souleymane Coty Diakité (Communication)
Raymonde Goudou Coffie (Porte-Parole Adjoint)
Successeur Bruno Koné (Communication)
Anne Desirée Ouloto (Porte-Parole Adjoint)
Biographie
Nom de naissance Affoussiata Bamba
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Abidjan (Côte d'Ivoire)
Nationalité Ivoirienne
Parti politique Indépendante
Père Moriféré Bamba
Diplômée de Université de Paris
Profession Avocate

Affoussiata Bamba-Lamine (née le à Abidjan), est une femme politique ivoirienne, ministre de la Communication du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le à Abidjan, Affoussiata Bamba-Lamine ou Affoussy Bamba (son nom à l’État civil) est la fille de Moriféré Bamba, un homme politique de l'opposition, proche de Laurent Gbagbo[1]. Elle commence ses études en Côte d'Ivoire et va les poursuivre en France où elle obtient ses diplômes de droit à l'université Robert Schuman de Strasbourg puis un DESS de juriste international à Paris à l'université René Descartes de Paris V. Elle obtient un doctorat en droit comparé, droit international privé de l'université de Nancy.

Sa carrière politique et administrative débute en 2000[2]. Une année au cours de laquelle elle entame son rôle de conseillère juridique dans le ministère d’État, ministère de la Communication.

Avec les troubles causés par la crise politico-militaire de 2002[3], Affoussiata Bamba-Lamine alors étant employée du ministère de la Communication ivoirienne, met en même temps ses capacités de juriste et de communicante au service de la rébellion armée (les Forces nouvelles) qui contrôle le nord de la Côte d'Ivoire : elle en devient la porte-parole[4],[1].

Du au , elle est ministre de la Communication de Côte d'Ivoire et porte-parole du gouvernement[1],[4].

Elle est mariée et mère de deux enfants. 

Poursuite et condamnation judiciaire[modifier | modifier le code]

Le 23 juin 2021, poursuivie pour tentative de coup d'État avec Guillaume Soro et 18 autres personnes, Affoussiata Bamba-Lamine est condamnée à 20 ans de prison[5].

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Elle a été faite chevalier de l'ordre national de Côte d'Ivoire en 2013

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Droit de l'Arbitrage en Droit OHADA
  • L'Enjeu du Droit de la Nationalité en Côte d'Ivoire
  • Le Compromis politique, notamment les accords politiques de Linas Marcoussis[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]