Affaire des poseurs de bombe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'affaire des poseurs de bombe (Bommeleeër en luxembourgeois) est une série d'attentats terroristes ayant frappé le Grand-duché de Luxembourg durant les années 1980.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette série d'attentats effectués avec des explosifs volés dans des carrières a été rapprochée par certains de l'affaire des tueries du Brabant en Belgique. Il y eut cinq blessés au total.

Chronologie des attentats

En février 2013, deux anciens membres de la brigade mobile de la gendarmerie, un groupe d'élite de la gendarmerie luxembourgeoise[1], sont accusés d'avoir participé aux attentats. L'implication éventuelle de réseaux stay-behind au nom d'une stratégie de la tension a été évoquée par les avocats de ces personnes[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bommeleeër: les malaises de la BMG », sur Le Quotidien,‎ 11 mai 2011 (consulté le 11 juillet 2013)
  2. Jean-Pierre Stroobants, « Fragilisé par un scandale touchant les services secrets du Luxembourg, Juncker démissionne » Le Monde.fr, 10 juillet 2013

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De "Bommeleër" 1985 - 1990. Souvenirs de A.K., Erënnerunge vun engem deemolege Cegedel-Direkter
  • Steve Remesch, Eric Hamus, 2013, Et war net keen - Das Buch zum Bommeleeër-Prozess, 128 S., Éditions Saint-Paul, ISBN 978-2-87963-925-3

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]