Affaire des Mirages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'affaire des Mirages est l'un des principaux scandales politiques suisses du XXe siècle. Elle est provoquée par un dépassement de budget lors de l'achat d'avions de combat Dassault Mirage III par l'armée suisse dans les années 1960.

Cette affaire provoquera en 1964 l'institution de la première commission d'enquête parlementaire de l'Assemblée fédérale suisse ; ses conclusions provoqueront le retrait du conseiller fédéral Paul Chaudet en 1966[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Modoux, « Du Mirage au Gripen : l'épreuve du carcan financier », Le Temps, jeudi 15 mai 2014, p. 9.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Mirages sur la Suisse, Pierre Henchoz, Ed. La Baconnière, 1969.