Affaire Teigin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Site de l'incident de la banque Teikoku.
Victimes de l'incident Teigin.

L'affaire Teigin (帝銀事件, Teigin Jiken?, « incident Teigin ») est une affaire criminelle japonaise concernant un braquage de banque survenu le et ayant entraîné la mort par empoisonnement de douze personnes. Un suspect fut arrêté, Sadamichi Hirasawa, mais sa culpabilité fait toujours débat et l'affaire reste encore entourée de nombreux mystères.

Reconstitution de la scène du crime par le suspect Sadamichi Hirasawa.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le , un homme se prétendant épidémiologiste arrive dans une filiale de la banque Teikoku (alias Teigin) à Shiinamachi dans l'arrondissement spécial de Toshima à Tokyo, juste avant la fermeture. Il explique être un fonctionnaire de la santé publique envoyé par les autorités d'occupation américaines afin de vacciner le personnel contre une récente épidémie de dysenterie. Il donne aux seize personnes présentes un comprimé et quelques gouttes de liquide. Les personnes boivent ce liquide qui est en fait une solution au cyanure. Lorsqu'elles sont toutes touchées d'incapacité, le faux épidémiologiste ramasse tout l'argent qu'il trouve, une somme estimée à 160 000 yen (environ 1 200 euros d'aujourd'hui). Dix des victimes meurent sur place (dont l'une est l'enfant d'un employé) et les deux autres meurent à l'hôpital.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Dans le manga Inspecteur Kurokôchi, l'affaire Teigin est citée comme l'un des incidents criminels dans lequel le gouvernement est impliqué et qui ne peut ainsi pas être résolu car cela ébranlerait la crédibilité du pourvoir étatique.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]