Affaire Océane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blondiau (homonymie).
Affaire Blondiau
Nature du crime Homicide
Type de crime Enlèvement, viol et assassinat d'une mineure de moins de 15 ans
Titre Affaire Nicolas Blondiau
Pays de lieu du crime Drapeau de la France France
Ville Bellegarde
Nature de l'arme Arme blanche
Type d'arme Couteau
Date du crime
Nombre de victimes 1 : Océane Luna
Jugement
Statut Affaire jugée
Tribunal Cour d'assises du Gard à Nîmes
Date du jugement
Recours En appel le à la cour d'assises du Vaucluse à Avignon

L'affaire Océane ou affaire Nicolas Blondiau, est une affaire de viol sur mineur, de pédophilie et meurtre survenue en France en 2011[1].

Le , Océane Luna, 8 ans, disparaît après avoir quitté son domicile pour aller chercher un jeu vidéo à 200 m de chez elle. Le lendemain, son corps est retrouvé entre un olivier et un laurier à deux ou trois kilomètres de chez elle. En réalité, elle rencontra un jeune homme de 25 ans, qui lui proposa de l'accompagner à cause du mauvais temps. Ensuite, celui-ci lui fit subir des caresses puis la viola. Enfin se rendant compte de ce qu'il venait de faire, il décida de la tuer de quatre coups de couteau au cœur, par peur que la fillette ne le dénonce.

Le coupable, Nicolas Blondiau, est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté à vie. Une peine de perpétuité théoriquement incompressible, qui permet néanmoins des aménagements après 30 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Océane Luna est la fille unique[2] d'Erika Luna et Jimmy Laforge. Elle est née en 2003. Selon ses parents, c'est une « très bonne élève »[3]. La famille habite à Bellegarde, dans le Gard.

Les faits et l'enquête[modifier | modifier le code]

Le , Océane sort seule de chez elle pour la première fois[2] dans le but d'aller chercher un jeu vidéo chez un voisin, père de deux fillettes dont Océane est l'amie[4]. Ensuite, elle croise Nicolas Blondiau qui lui propose de l'accompagner. Il la viole[5] puis la tue de coups de couteau[4].

Arrestation[modifier | modifier le code]

Le , Blondiau est arrêté après que celui-ci se soit rendu de lui-même pour savoir s'il était l'homme recherché, déclarant qu'il ne se souvient pas de ce qu'il a fait la nuit du [6].

Procès et condamnation[modifier | modifier le code]

À l'issue du procès, sa mère déclare qu'Océane est un « rayon de soleil », « joyeuse tout le temps » et qui lui manque « tous les jours »[7].

Blondiau est le troisième prévenu à être condamné à la prison à perpétuité avec une période de sûreté incompressible[8] par la cour d'assises du Gard en décembre 2013[9]. La peine est confirmée en appel par la cour d'assises du Vaucluse en janvier 2015[10]. En février 2015, ils forment avec son avocat un pourvoi auprès de la cour de cassation mais en avril 2015, il y renonce. Sa condamnation étant désormais définitive.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]