Aetosaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aetosaurus

Description de cette image, également commentée ci-après

Spécimens fossiles d'Aetosaurus ferratus

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Ordre Aetosauria
Famille Stagonolepididae

Genre

Aetosaurus
Fraas, 1877

Espèces de rang inférieur

  • A. arcuatus (Marsh, 1896)
  • A. crassicauda Fraas, 1907
  • A. ferratus Fraas, 1877

Aetosaurus est un genre de reptile appartenant à l'ordre éteint des aétosaures, archosaures du Trias supérieur. Il est considéré comme l'un des aétosaures les plus primitifs[1]. Trois espèces sont reconnues : l'espèce-type A. Ferratus, avec des spécimens découverts en Allemagne et en Italie[2], A. crassicauda en Allemagne[3] et A. arcuatus dans l'est de l'Amérique du Nord[4].

Description[modifier | modifier le code]

Aetosaurus était un petit aétosaure primitif. Contrairement aux aétosaures plus dérivés tels que Desmatosuchus ou Typothorax, la carapace était longue et étroite et ne présentait pas de pointes. Les écailles paramédianes qui couvraient l'arrière du corps (avec une rangée de chaque côté des vertèbres) sont beaucoup plus larges que longues. Les écailles latérales, situées sous les écailles paramédianes et formant une rangée de chaque côté de l'animal, ne portent pas de pointes ou d'autres saillies[5].

Espèces[modifier | modifier le code]

Avec la description de l'espèce type Aetosaurus ferratus, Aetosaurus a été nommé en 1877 par le paléontologue allemand Oscar Fraas. À l'époque, Aetosaurus était connu de 22 squelettes articulés qui avaient été trouvés dans la formation géologique du Stubensandtein inférieur en Allemagne[2]. Trente ans plus tard, le fils d'Oscar Fraas, Eberhard, décrit une seconde espèce, A. crassicauda, également découvert en Allemagne[3]. A. crassicauda se distingue de l'espèce A. ferratus par sa plus grande taille : A. crassicauda atteint une longueur maximale de 150 cm tandis que A. ferratus atteint une longueur maximale de 90 cm[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) A. B. Heckert et S. G. Lucas, « A new aetosaur (Reptilia: Archosauria) from the Upper Triassic of Texas and the phylogeny of aetosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 19, no 1,‎ , p. 50–68 (DOI 10.1080/02724634.1999.10011122.)
  2. a et b (de) O. Fraas, « Aetosaurus ferratus Fr. Die gepanzerte Vogel-Echse aus dem Stubensandstein bei Stuttgart », Festschrift zur Feier des vierhundertjährigen Jubiläums der Eberhard-Karls-Universität zu Tübingen, Württembergische naturwissenschaftliche Jahreshefte, vol. 33, no 3,‎ , p. 1–22.
  3. a et b (de) E. Fraas, « Aëtosaurus crassicauda n. sp., nebst Beobachtungen tiber das Becken der Aëtosaurier », Jahreshefte des Vereins für vaterländische Naturkunde Württemberg, vol. 42,‎ , p. 101–109.
  4. (en) Spencer G. Lucas, Andrew B. Heckert et Phillip Huber, « The Aetosaurus biochron, early-middle Norian of Pangea », Albertiana, vol. 19,‎ , p. 41-47 (lire en ligne [PDF]).
  5. (en) S. G. Lucas, A. B. Heckert et P. Huber, « Aetosaurus (Archosauromorpha) from the Upper Triassic of the Newark Supergroup, eastern United States, and its biochronological significance », Palaeontology, vol. 41, no 6,‎ , p. 1215–1230.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Aetosaurus » (voir la liste des auteurs).

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]