Aerosteon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aerosteon riocoloradensis

Aerosteon (« os aéré ») est un genre éteint de dinosaures théropodes qui vivait en Argentine au Crétacé supérieur, durant le Santonien, il y a environ 84 millions d'années. Il est un représentant des Allosauroidea.

Découverte[modifier | modifier le code]

Dessin et position des os retrouvés d'Aerosteon riocoloradensis.

Les restes fossiles d'Aerosteon ont été découverts par Sereno en 2008 en Argentine dans la formation géologique d'Anacleto de la province de Mendoza[1].

Une seule espèce est connue : Aerosteon riocoloradensis.

Description[modifier | modifier le code]

Aerosteon est un dinosaure bipède carnivore, d'une longueur d'environ 9 mètres (11,50 mètres selon Thomas Holtz[2]), pour une masse d'environ 2 à 2,5 tonnes.

L'holotype, référencé MCNA-PV-3137, est une dent isolée (qui en fait pourrait appartenir à un abelisauridé). Le matériel fossile comprend également quelques os du crâne, des vertèbres du cou, du dos et du sacrum, plusieurs côtes cervicales et dorsales, des gastralia (plaques osseuses dermiques), une fourchette, un scapulocoracoïde gauche, un ilion gauche et un pubis complet. La fusion imparfaite de certains de ces os indique que l'animal n'était pas encore totalement adulte.

Physiologie[modifier | modifier le code]

Comparaison des images stéréoscopiques de la fourchette
d'Aerosteon riocoloradense (A) et de la canaroie semipalmée moderne, Anseranas semipalmata (B).
Les barres horizontales mesurent 10 cm en (A) et 2 cm en (B).

Certains des os d'Aerosteon sont pneumatisés, dont des cavités pneumatiques de la fourchette et de l'ilion et la pneumatisation de certains gastralia, ce qui fait pensait que l'animal avait un système respiratoire semblable à celui des oiseaux modernes. Paul Sereno a émis la théorie que ce système respiratoire aurait à l'origine était développé pour réguler la température de l'animal avant d'être coopté pour la respiration[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) P. C. Sereno, R.N. Martinez, J.A. Wilson, D.J. Varricchio, O.A. Alcober et H.C.E. Larsson, « Evidence for Avian Intrathoracic Air Sacs in a New Predatory Dinosaur from Argentina », PLoS ONE, vol. 3, no 9,‎ , e3303 (PMID 18825273, PMCID 2553519, DOI 10.1371/journal.pone.0003303, Bibcode 2008PLoSO...3.3303S, lire en ligne)
  2. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]