Aelpéacha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aelpeacha)
Aller à : navigation, rechercher
Aelpéacha
Description de cette image, également commentée ci-après

Aelpéacha en mai 2014.

Informations générales
Surnom Alpha, A.L.P.H.A., Le A, Q-Sec, Lil Ren, Alpha Sy, Tonton Azbine, Tchopitchop Naman, Le Chat Aelpeacha
Nom de naissance Nicolas Alpha Malbranche
Naissance (37 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale Producteur, auteur-compositeur, rappeur
Genre musical Hip-hop, rap français, gangsta rap, G-funk, reggae
Instruments Guitare, voix
Années actives Depuis 1994
Labels Studio Delaplage
Site officiel www.aelpeacha.com

Aelpéacha, de son vrai nom Nicolas Alpha Malbranche, né le à Paris, est un producteur, auteur-compositeur et rappeur français, spécialisé dans le style G-funk.

Il produit et compose pour de nombreux artistes, tels que Stomy Bugzy, Southcide 13, J'L'Tismé, Driver, 4.21, Les Sales Blancs, Seno, Tombokarnage, Bandana Music, Eskadron, Taro OG, Supa John, Marsha Kate, et Lil Thug. Il produit également les musiques des sketchs et DVD du Jamel Comedy Club et participe comme bassiste du Top 5 de Thomas Ngijol dans Le Grand Journal sur Canal+.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aelpéacha réside à Joinville-le-Pont, surnommé « Splifton », depuis 1986[1], où il possède son propre studio, le Studio Delaplage en activité depuis 1994. Il fonde le Club Splifton en 1997 avec les jumeaux Tic et Tac, Négresse Pat, Thug Babtou GG, MSJ (tous deux venus de Yusiness), Dim Bull, les PDG et Mr. Faf, puis le CSRD (réunion des groupes Club Splifton et Réservoir Dogues) en 1999. Après deux albums, il évolue désormais en solo, ce qui ne l'empêche pas de collaborer avec différents artistes le temps d'un disque (J'L'Tismé, MSJ, A2H ou encore Dogg Master).

Il interprète Set Me Free, un morceau reggae sur la bande originale du film Case Départ de son partenaire du Club Splifton, Fabrice Eboué, sorti en 2011[2]. En 2012, il propose le concept et crée le jeu de société La Ride ; il s'agit d'un jeu de plateau sans dés basé sur l'argot et le vocabulaire qu'il utilise fréquemment dans ses chansons. Le but est d'être le premier joueur à terminer 4 soirées à l'aide de cartes permettant de remplir certains objectifs[3]. « J'ai eu l'idée il y a un an et demi. Puis je me suis rencardé avec un consultant ludique pour affiner les règles », explique-t-il[4].

2013 marque la sortie d'un projet commun avec le rappeur A2H intitulé Studio Liqueur, ainsi que Summer of Love, son premier album intégralement reggae. En 2014, il publie son dixième album STC à VIE, qui contient 14 chansons sans interludes avec des réalisations totalement gangsta rap[5]. En janvier 2016, il participe au festival Hip Hop is Red[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Kwad 9 Alpha (CD-R)
  • 2000 : Je reste local (CD-R)
  • 2003 : J'arrive classique (CD-R)
  • 2004 : J'arrive jamais
  • 2007 : Val II Marne Rider[7]
  • 2008 : Le Pèlerinage
  • 2009 : Le Pèlerinage : Golden Throat Edition
  • 2011 : Val II Marne Rider 2
  • 2011 : Garde la position
  • 2011 : Les années Peace
  • 2011 : J'arrive Classique (premier pressage officiel)
  • 2013 : Ride hivernale
  • 2013 : Summer of Love
  • 2014 : STC à VIE
  • 2015 : Ride estivale

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

  • 1996 : S.T.C. - Directement du STC (CD-R)
  • 1997 : S.T.C. - 1 x 2 + 1 x 2 trop (CD-R)
  • 1999 : Club Splifton - Embauche pour la débauche
  • 2000 : CSRD - Club Splifton Réservoir Dogues
  • 2003 : CSRD - D.U.R.
  • 2004 : CSRD - Remixes et Inédits (CD-R)
  • 2007 : Aelpéacha et J'L'Tismé - 50/50
  • 2007 : Aelpéacha et J'L'Tismé - Rare RMX Et Inédits : 1re Giclée (MP3)
  • 2007 : Aelpéacha et J'L'Tismé - Live 2007 : 2e Giclée (MP3)
  • 2010 : Aelpéacha et MSJ - Le lubrifiant
  • 2011 : Dogg Master presents Aelpéacha - Gangsta Music
  • 2013 : Aelpéacha et A2H - Studio Liqueur

Mixtapes et compilations[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Bang bang plus de fun (single)
  • 2006 : Lâche 7 merde
  • 2008 : Pèlerinage Mixtape
  • 2009 : Studio Delaplage : Chargé
  • 2012 : Aelpéacha et Richard Segal Huredia - WorldRide[8]
  • 2012 : Les standards de la ride

Albums produits[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Southcide 13 - Du berceau à la tombe
  • 2008 : Seno - Paradis Artificiel
  • 2010 : Seno - S.E.N.O.
  • 2010 : Driver - L'architecte

Projets d'artistes US[modifier | modifier le code]

  • 2010 : OG Daddy V – LA French Connect (7 productions sur 15)
  • 2011 : OG Daddy V - Ragtop Music (4stc)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Cachin, « Recto verso: interview d'Aelpéacha », Radikal, no 77,‎ , p. 54.
  2. « Case départ (2011) - Soundtracks », sur Internet Movie DataBase (consulté le 16 avril 2016).
  3. « La Ride, le premier jeu de société Hip-Hop ! », sur booska-p,‎ (consulté le 16 avril 2016).
  4. « Voici le premier jeu de société version hip-hop », sur Le Parisien,‎ (consulté le 16 avril 2016).
  5. Guillaume Batailler, « Aelpeacha : Interview », sur MusicPlease,‎ (consulté le 16 avril 2016).
  6. « Big Budha Cheez, JeanJass et Aelpéacha au Hip Hop Is Red », sur The Back Packerz,‎ (consulté le 16 avril 2016).
  7. « Val ii marne rider », sur booska-p (consulté le 16 avril 2016).
  8. « 1995, Odezenne, Kacem Wapalek, le Klub des Loosers : le rap sort du ghetto », sur Les Inrocks,‎ (consulté le 16 avril 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]