Adventure (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adventure.
Adventure
Éditeur Atari
Concepteur Warren Robinett

Date de sortie 1979
Genre Action-aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Atari 2600
Média Cartouche
Contrôle Joystick

Adventure est un jeu vidéo développé par Warren Robinett et édité par Atari, sorti en 1979 sur la console Atari 2600. Il est considéré comme le premier jeu d'action-aventure.

Scénario[modifier | modifier le code]

Le scénario permet d'explorer des salles, des labyrinthes, le tout représenté graphiquement.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur va devoir affronter trois dragons : le dragon vert, le dragon rouge et le dragon jaune. Il peut tuer un dragon en le touchant avec une épée. Pour progresser dans le jeu, le joueur doit récupérer des clés et des armes. Il existe un aimant qui permet de prendre plusieurs objets. Le but du jeu est de récupérer un calice.

Développement[modifier | modifier le code]

Trois ans plus tôt sortait Colossal Cave Adventure, le premier jeu d'aventure textuel, programmé par Will Crowther et dont Adventure s'inspire profondément. L'interpréteur de commandes ne comprend que des commandes d'un ou deux mots (TAKE BOTTLE, GO NORTH, OPEN DOOR, etc…)[1].

Postérité[modifier | modifier le code]

Premier easter egg connu[modifier | modifier le code]

Les développeurs n'ayant pas à l'époque le droit de figurer dans un générique (seul le nom de la société Atari apparaissait) Warren Robinett a glissé l'inscription verticale « created by Warren Robinett » dans une salle du jeu ne pouvant être ouverte qu'avec une clé ne mesurant qu'un pixel. C'est le premier easter egg (clin d'œil dans un jeu) connu à ce jour[2],[3].

Présence dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Le jeu Adventure est une des épreuves du roman Player One d'Ernest Cline (2011).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kent 2001, p. 185.
  2. Tony Mott, Les 1001 jeux vidéo auxquels il faut avoir joué dans sa vie, Flammarion, , 960 p. (ISBN 978-2-0812-6217-1), p. 28
  3. Kent 2001, p. 186.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Steven Kent, The Ultimate History of Video Games: From Pong to Pokemon : The Story Behind the Craze That Touched Our Lives and Changed the World, Three Rivers Press, , 1e éd., 624 p. (ISBN 9780761536437), p. 185-187. 

Liens externes[modifier | modifier le code]