Advanced Research Projects Agency-Energy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les États-Unis image illustrant l’énergie
Cet article est une ébauche concernant les États-Unis et l’énergie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Logo de l’ARPA-E.

ARPA-E ou Advanced Research Projects Agency-Energy est un projet du gouvernement des États-Unis pour conduire des recherches avancées sur l'énergie.

L'ARPA-E fut créée par le H.R. 364 au sein du département américain de l'énergie en 2007, mais alors sans budget. Le premier budget fut d'environ 400 millions de dollars issu du plan de stimulation économique de février 2009. Le but de l'ARPA-E est la recherche multi-disciplinaire sur les défis futurs de l'énergie.

Comme la DARPA le fait pour les technologies militaires, l'ARPA-E finance des recherches à haut risque mais à haut potentiel qui sinon ne seraient pas poursuivies du fait de leur risque élevé d'échecs. Comme la DARPA, il est prévu que l'ARPA finance des projets dans lesquels sont impliqués des laboratoires publics nationaux, des laboratoires privés et des universités.

Le président Obama a annoncé le lancement de l'ARPA-E le 27 avril 2009 lors de l'annonce d'investissements fédéraux dans la recherche et le développement et la science de l'éducation. Arun Majumdar, ancien directeur adjoint du Lawrence Berkeley National Laboratory, a été nommé premier directeur de l'ARPA-E en septembre 2009.

ARPA - E a un avenir incertain avec la présidence de Donald Trump[1] qui dans son projet de budget 2018 veut le supprimé[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ari Natter, « Trump May Ground Government Aid That Launched Flying Turbine », sur Bloomberg.com,‎ (consulté le 6 mars 2017)
  2. (en) Kim Soffen et Denise Lu, « What Trump cut in his budget », sur Washington Post,‎ (consulté le 17 mars 2017).

Source[modifier | modifier le code]