Adsorbant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un adsorbant est un composé en chimie qui intervient dans le processus d’adsorption. Il joue le rôle actif d'adsorber, c’est à dire que c’est sur ses parois que l’adsorption a lieu.

Il est complémentaire de l’adsorbat, qui est le composé adsorbé. Un adsorbant est un solide.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'efficacité d'un adsorbant est caractérisée par sa surface spécifique, c'est-à-dire sa surface active, sur laquelle les adsorbats peuvent former des liaisons. Plus cette surface est élevée, plus l'adsorbtion est efficace. Pour le charbon actif, on relève selon sa synthèse entre 400 et 2 500 m2/g.

Les adsorbants possèdent deux types de structure. La première est une structure pleine recouverte de pores où les adsorbats s'adsorbent ; les zéolites en sont des exemples. La seconde est une structure creuse, parcourue par des tunnels eux-mêmes recouverts de pores (à l'instar de l'emmental) ; c'est la structure du charbon actif. Les adsorbats doivent alors pénétrer au sein de l'adsorbant par diffusion avant de se lier aux parois intérieures.

On peut également considérer les adsorbants selon la taille de leurs pores. D'après la classification par l'IUPAC, des pores supérieurs à 50 nm de diamètre sont des macropores, ceux de diamètre compris entre 2 et 50 nm sont des mésopores et ceux de diamètre inférieur à 2 nm sont des micropores[1].

Variété[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreux adsorbants, dont les usages diffèrent, certains étant plus efficaces pour l'adsorption de gaz, d'autres de composés en solution. En fonction de l'adsorbat et de l'adsorbant considérés, la nature des liaisons est modifiée - prédominance de physisorption ou de chimisorption, qui spécialise un adsorbant à un adsorbat en particulier.

On peut citer :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Matthias Thommes, Katsumi Kaneko, Alexander V. Neimark, James P. Olivier, Francisco Rodriguez-Reinoso, Jean Rouquerol et Kenneth S. W. Sing, Physisorption of gases, with special reference to the evaluation of surface area and pore size distribution (IUPAC Technical Report).