Adrienne Shelly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Adrienne Shelly
Description de cette image, également commentée ci-après
Shelly sur le tournage de Hold Me, Thrill Me, Kiss Me en 1992.
Nom de naissance Adrienne Levine
Naissance
Queens, New York, NY
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Décès (à 40 ans)
Manhattan, New York, NY
Profession actrice
réalisatrice
Films notables L'Incroyable Vérité

Adrienne Shelly, de son vrai nom Adrienne Levine, née le dans le Queens à New York, morte le à Manhattan, est une actrice et réalisatrice américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Actrice fétiche de Hal Hartley, Adrienne Shelly apparaît notamment dans ses films L'Incroyable Vérité et Trust Me[1],[2]. Adepte des préceptes et valeurs du cinéma indépendant, elle a, durant les dernières années de sa vie, préféré passer plus de temps de l'autre côté de la caméra. Elle se contente alors de quelques apparitions au sein de séries TV telles que Oz ou encore New York, police judiciaire ainsi que dans le documentaire de Rosanna Arquette Searching for Debra Winger (film sur le thème de la quarantaine et des femmes auquel participent un grand nombre d'actrices du monde entier) et dans Factotum de Bent Hamer en 2005 aux côtés de Matt Dillon et Lili Taylor[3].

Elle réalise en 1996 son premier film, Sudden Manhattan[2]. Ce premier essai concluant est suivi en 1999 par I'll Take you There[2], qui obtient un succès d'estime, puis par Waitress, qui ne sort qu'en 2007, presque un an après sa mort, et est présenté au Festival de Sundance[2].

Assassinat[modifier | modifier le code]

Adrienne Shelly meurt à 40 ans ; elle est retrouvée par son mari pendue dans sa douche. La police semble s'orienter vers un suicide mais, sur l'insistance de son mari qui trouve cette thèse peu probable, les enquêteurs font examiner les lieux et découvrent des traces de pas n'appartenant à aucun des proches de l'actrice. Ils établissent rapidement que l'ouvrier qui effectue des rénovations dans l'appartement placé juste en dessous de celui qu’elle utilisait pour écrire est en réalité l'homme qui a commis le meurtre et maquillé la scène de crime après être rentré dans l’appartement pour commettre un vol[1]. Cet homme, Diego Pillco, un ouvrier équatorien, avoue le avoir commis le crime et avoir tenté de faire croire à un suicide[4]. Il est condamné à 25 ans de prison sans libération conditionnelle[1].

Postérité[modifier | modifier le code]

La vie d'Adrienne Shelly a fait l'objet du documentaire Adrienne réalisé par son mari, Andy Ostroy. Le film a été diffusé sur HBO[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en-US) Ethan Alter, « Adrienne Shelly's husband on revisiting her life and facing her killer in new documentary: 'I will never have closure' », sur www.yahoo.com (consulté le ).
  2. a b c et d (en) « The unbelievable truth », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. (en) Dennis Heyesi, « Adrienne Shelly, 40, an Actress, Film Director and Screenwriter, Is Dead », The New-York Times,‎ .
  4. (en-US) Larry Celona, « STAR’S SUICIDE WAS KILLER COVER-UP – WORKER ADMITS SLAY: COPS », New York Post,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]