Adrien Van Helden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adrien Van Helden
Naissance
Werkendam (Pays-Bas)
Décès après
La Haye (Pays-Bas)
Origine Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies
Allégeance Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies
Royaume de France Royaume de France
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau de la France République française
Flag of the Batavian Republic.svg République batave
Drapeau du Royaume de Hollande Royaume de Hollande
Drapeau de l'Empire français Empire français
Arme Génie
Infanterie
Grade lieutenant-général
Années de service 1762-1811

Adrien Van Helden, né le à Werkendam (Pays-Bas), est un général hollandais au service de la France et du royaume de Hollande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré comme volontaire dans le régiment d'infanterie de Holstein en mars 1762, Adrien Van Helden passe dans le génie comme officier le 5 juin 1767[1]. Lieutenant ingénieur en 1768 puis capitaine ingénieur en 1779, il est en juin 1783, aide-de-camp à l'état-major du général Du Moulin, qui commande le corps du génie des Provinces-Unies[1]. Repassé dans l'infanterie comme major du régiment d'Ouderweiter, il combat en 1787 le stathouder[1], et doit se réfugier en France après l'échec du soulèvement[2].

Entré au service de la France dans le régiment Royal-Liégeois comme major, il est blessé lors de l'affaire de Nancy en 1790[2]. Lieutenant colonel le 6 novembre 1791, il passe comme adjudant-général à l'armée du Rhin le 13 avril 1792 et est promu maréchal de camp le 20 septembre 1792[2]. Passé à l'armée des Vosges, il commande en décembre 1792 la place de Francfort-sur-le-Main où il est fait prisonnier par les Prussiens[2].

Il retourne au service de la République batave en 1796 et est fait lieutenant-général le 26 février 1805[2]. Il occupe divers commandement territoriaux et de défense des côtes jusqu'à sa retraite, le 1er janvier 1811[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Six 1934, p. 530
  2. a, b, c, d, e et f Six 1934, p. 531

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Six, Dictionnaire biographique des généraux et amiraux français de la Révolution et de l'Empire, t. 2, Paris, Saffroy,