Adrien Rivard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adrien Rivard
Adrien Rivard.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Adrien Rivard () est un botaniste, naturaliste, ornithologue, philatéliste, documentariste et un professeur[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le Frère Adrien Rivard est né à Sainte-Geneviève de Pierrefonds, le 29 août 1890[3]. À l'âge de douze ans, il entre au juvénat des Frères de Sainte-Croix dans le quartier Côte-des-Neiges de l'île de Montréal. Il y restera jusqu'en janvier 1906. Il entre ensuite au noviciat de la même communauté à Sainte-Geneviève. C'est à cet endroit qu'il s'initie à la vie religieuse et qu'il adopte le nom de frère Adrien. Durant sa deuxième année de noviciat, il enseigne aux plus jeunes, mais il passe aussi beaucoup de temps à s'instruire, de façon autodidacte, sur différents sujets concernant la littérature et les sciences. On dit qu'il a appris, entre autres choses, l'espagnol et l'anglais et qu'il connaissait par cœur plusieurs œuvres du théâtre classique français[4]. En 1923, il est nommé professeur à l'école Beaudet de Ville Saint-Laurent où il enseignera jusqu'en 1931. En 1925, il fonde un club audubon junior (club scientifique), projet duquel il s'inspirera pour créer, en 1931, les Cercles des jeunes naturalistes[5].

En plus, de diriger les Cercles des Jeunes Naturalistes, le Frère Adrien participait à plusieurs activités. Il s'intéressait, entre autres, à l'architecture paysagiste, à l'organisation d'expositions, aux voyages d'exploration et à la photographie. Il est forcé d'abandonner ses activités professionnelles au début des années 1960 pour cause de maladie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1933 : Les hiboux du Québec, Tract des Jeunes Naturalistes, 20 mars 1933.
  • 1937 : Les pics du Québec, Tract des Jeunes Naturalistes, 26 avril 1937.
  • 1944 : Les hirondelles du Québec, Tract des Jeunes Naturalistes, 1er septembre 1944.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sœur Marie-Jean-Eudes, S.S.A (bibliothèque des jeunes naturalistes)[réf. nécessaire]
  2. notes personnelles André St-Arnaud[réf. nécessaire]
  3. Jean-Eudes, Marie, Les Cercles des Jeunes Naturalistes Pages d’histoire, Éditions Sainte-Anne, Lachine,1981, 19.
  4. Jean-Eudes, Marie, Les Cercles des Jeunes Naturalistes Pages d’histoire, Éditions Sainte-Anne, Lachine,1981, 20.
  5. Yves Gingras, Pour l'avancement des sciences, histoire de l'ACFAS 1923-1993, Montréal, Éditions du Boréal, , 272 p. (ISBN 2-89052-619-4), p. 47