Adrien Lavieille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Lavieille.
Adrien Lavieille
Portrait d'Adrien Lavieille (1879), par Marie Adrien Lavieille.jpg

Portrait d'Adrien Lavieille en 1879, par sa femme, Marie Adrien Lavieille.
Huile sur toile (collection particulière).

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
ChartresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Adrien Lavieille, né à Montmartre le et mort à Chartres le , était un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du peintre paysagiste Eugène Lavieille et neveu du graveur sur bois Jacques Adrien Lavieille, Adrien Lavieille a été un peintre de la campagne : aux alentours de Paris, en Bretagne, près de Cancale et au sud de Rennes sur les bords de la Vilaine, en Touraine, en Vendée à Saint-Jean-de-Monts. C'est dans cette dernière ville qu'il a été invité par le graveur et peintre Auguste Lepère, avec lequel il était très lié. Il a aussi été peintre dans la région de Vendôme, où il a séjourné chez sa fille Andrée Lavieille, également peintre, et son gendre, l'homme de lettres Paul Tuffrau.

Il a également peint à Montmartre, où il a vécu durant sa jeunesse, et, comme son père, à Moret-sur-Loing, près de Fontainebleau.

Ses œuvres, peintures à l'huile et dessins, sont un témoignage d'une époque où la France alors très rurale, se transforme.

Parallèlement à son activité de peintre, Adrien Lavieille a, pour des raisons financières, tout au long de sa vie, effectué des travaux de restauration et décoration : basilique Saint-Martin de Tours (où il a travaillé avec le peintre Pierre Fritel), palais de justice de Rennes, château de Vaux-le-Vicomte, hôtel de Lauzun, quai d'Anjou à Paris, etc.

Il épousa en 1878 l'artiste peintre Marie Petit, qui, dès lors, signera sous le nom de Marie Adrien Lavieille.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :