Adrien Backscheider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adrien Backscheider
image illustrative de l’article Adrien Backscheider
Adrien Backscheider aux Jeux olympiques d'hiver de 2014.
Contexte général
Sport ski de fond
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (25 ans)
Lieu de naissance Metz
Taille 1,78 m (5 10)
Poids de forme 73 kg (161 lb)
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du monde 0 0 1
Coupe du monde (globes ind.) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves ind.) 0 0 0

Adrien Backscheider, né le à Metz, est un fondeur français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Adrien Backscheider fait ses débuts en Coupe du monde en . Il marque ses premiers points dans cette compétition à Davos en (25e). Il obtient son billet pour les Jeux olympiques de Sotchi où il participe uniquement au quinze kilomètres classique course terminée à la 43e place. Après un titre mondial aux mondiaux de Val di Fiemme chez les moins de 23 ans en skiathlon[1], il finit sa saison par une 18e place aux Finales de Falun. Il est ensuite champion de France 2014 de mass-start à Prémanon devant Maurice Manificat et Jean-Marc Gaillard. Médaillé de bronze aux Championnats du monde des moins de 23 ans d'Almaty 2015 sur le quinze kilomètres libre[2], il est sélectionné pour les Mondiaux de Falun, ses premiers chez les seniors. Il y termine dix-neuvième du skiathlon. Pour sa première apparition en équipe de France de relais, Adrien Backscheider est aligné en tant que finisseur, succèdant à Jean-Marc Gaillard, Maurice Manificat et Robin Duvillard. Il part en tête dans un groupe de trois coureurs, Petter Northug pour la Norvège et Calle Halfvarsson pour la Suède, Backscheider lachant sur sa fin de parcours mais obtenant la médaille de bronze[3],[4].

Il termine à la 60e place du Nordic Opening disputé à Lillehammer. Ces résultats du début de la saison 2016-2017 ne lui permettent pas d'être sélectionné pour le tour de ski[5] et il poursuit sa saison en coupe des Alpes où il obtient trois podiums, une troisième place d'un quinze kilomètres à Zwiesel, une victoire à St. Ulrich sur un nouveau quinze kilomètres, également en style libre, et une nouvelle troisième place sur trente kilomètres classique de ce même lieu. Cela lui permet de retrouver le circuit de la coupe du monde[6] pour les Finales où il termine à la 34e place du classement final.

Pour ses débuts en coupe du monde 2017-2018, il marque des points lors du skiathlon de Lillehammer en terminant 26e. Il prend part au tour de ski, terminant 26e, le 19e temps, de la poursuite de Lenzerheide avant d'abandonner. Il obtient une 26e place lors de la course en ligne à Seefeld.

Il dispute sa première épreuve des Jeux olympiques 2018 de Pyeongchang lors du 15 km libre, puis est retenu pour conclure le 4x10 kmJean-Marc Gaillard et Maurice Manificat disputent les deux premiers relais, en style classique. Ils laissent les Français dans le groupe de tête, Manificat transmettant à Clément Parisse en troisième position à mi-parcours. Ce dernier, confronté au Norvégien Simen Hegstad Krüger, permet à la France de passer au terme du troisième relais en deuxième position, les deux hommes ayant rejoint puis laché Alexey Chervotkin, représentant OAR[N 1], ayant également laché l'Italien Giandomenico Salvadori dont l'équipe était deuxième au passage de relais précédant. Adrien Backscheider reste au contact de Johannes Høsflot Klæbo jusqu'au retour de Denis Spitsov, ces deux derniers s'échappant pour se disputer le titre, à l'avantage de la Norvège, la France terminant troisième loin devant la Finlande[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Sprint 15 km Poursuite
2 × 15 km
50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
JO 2014
Drapeau : Russie Sotchi
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 43e
JO 2018
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
Épreuve inexistante à cette date 17e Épreuve inexistante à cette date Médaille de bronze, Jeux olympiques

Légende :

  • Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Sprint 15 km Poursuite
2 × 15 km
50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
Mondiaux 2015
Drapeau : Suède Falun
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 19e Médaille de bronze, monde

Légende :

  • Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 76e en 2018.

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison / Épreuve Général Distance Tour de ski
depuis 2007
Finales
2008-2014
Nordic Opening
depuis 2011
Place Points Place Points
2013-2014 97e 44 80e 18 Abandon 18e 69e
2014-2015 156e 1 95e 1 Épreuve inexistante à cette date
2015-2016 91e 38 53e 38 34e 49e
2016-2017 161e 4 112e 4 34e 60e
2017-2018 76e 62 44e 62 Abandon 32e

Championnats du monde des moins de 23 ans[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or Médaille d'or au skiathlon en 2014.
  • Médaille de bronze Médaille de bronze du 15 km libre en 2015.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Après le rapport Schmid, le CIO décide d'exclure le Comité olympique russe des Jeux de 2018, autorisant toutefois certains sportifs à concourrir en tant qu'« Athlètes olympiques de Russie (OAR) ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan des Mondiaux U20 et U23 d’Almaty », sur nordicski.fr, .
  2. « Adrien Backscheider en bronze », sur lequipe.fr, .
  3. Mirko Hominal, « Une médaille de bronze historique », sur ski-nordique.net, .
  4. Olivier Paquereau, « Les Français en bronze ! », sur lequipe.fr, .
  5. « COUPE DU MONDE Ski de fond : qu’arrive-t-il à Adrien Backscheider ? », sur republicain-lorrain.fr, .
  6. « Ski de fond : le Messin Adrien Backscheider retrouve l’équipe de France aux finales de la Coupe du monde », sur republicain-lorrain.fr, .
  7. François-Xavier Rallet, « Le relais français s'offre la médaille de bronze », sur eurosport.fr, .
  8. Décret du 11 avril 2018 portant nomination , Legifrance.

Liens externes[modifier | modifier le code]