Adrian Stokes (pathologiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adrian Stokes
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 40 ans)
LagosVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
BactériologisteVoir et modifier les données sur Wikidata

Adrian Stokes, né le à Lausanne et mort le à Lagos, est un médecin anglo-irlandais, pathologiste, découvreur en 1927 de la preuve de la transmission de la fièvre jaune entre singes. Il meurt en 1927 de la fièvre jaune après l'avoir contractée suite à ses recherches[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il réalise ses études à Dublin, au Trinity College ou il obtient son doctorat en médecine en 1911[1]. Il sert dans le Royal Army Medical Corps pendant la première guerre mondiale[1].

En 1920, il visite Lagos pour étudier la fièvre jaune, afin de tester les hypothèses de Hideyo Noguchi sur la fièvre jaune. consistant en la transmission de la maladie par le bacille Leptospira icteroides[1].

Stokes réussi en 1927 lors de sa seconde visite à prouver la transmission de la maladie entre des singes, sans arriver à prouver la transmission du bacille suggéré par Hideyo Noguchi. Suite à ses travaux, il contracte la maladie et en meurt en 1927[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]