Adriaan de Witte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Adriaan de Witte
Image dans Infobox.
Portrait d'Adriaan de Witte
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
FeudataireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille

Adriaan de Witte, ou Adrien de Witte, est né à Anvers (Antwerpen) en 1464 et est mort le [1].

Famille[modifier | modifier le code]

Il épouse en 1514 Catherine de Laet (décédée en 1516). Il n'y a pas d'enfant de cette union.

Il se remarie en 1519 avec Anne van den Eynde, décédée à Anvers le [2]. De cette union sont nés Adrien, Marguerite et Gaspar. Sa descendance, la famille de Witte (Anvers), est subsistante et représentée en Belgique et en France.

Titre et responsabilité[modifier | modifier le code]

Adriaan était seigneur de Buerstede (Goethals, près d'Anvers)[3] et greffier de la Chambre des orphelins de la ville d'Anvers.

Portrait[modifier | modifier le code]

Son portrait se trouve au Rijksmuseum Twenthe (en)[4], à Enschede (Pays-Bas). Il a été réalisé en 1544 et est l'œuvre d'un maître flamand, élève de Hans Holbein. Sur ce portrait, Adrien est représenté avec un vêtement de velours et de soie, orné de martre, spécifique aux hommes de loi à cette époque.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Adrien de Witte est enterré dans l'église Saint-Jacques d'Anvers[5], dans la grande nef, sous une pierre armoirée, devant la chaire de vérité. Au XVIe siècle, des iconoclastes brisèrent cette pierre tombale. Elle fut refaite vers 1637 avec cette inscription : armoiries et lettres de cuivre « Ici est enterré Adrien de Witte, seigneur de Buerstede, décédé le âgé de 85 ans et son épouse noble demoiselle van den Eynde le . » La devise « Spes mea Deus » était gravée sur la chaire de vérité.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Adriaan de Witte (1464-1549), heer van Buerstede »
  2. Charles Emmanuel Joseph Poplimont, La Belgique héraldique : recueil historique, chronologique, généalogique et biographique complet de toutes les maisons nobles, reconnues de la Belgique. Vol. 9, (lire en ligne), p. 353
  3. Charles Emmanuel Joseph Poplimont, La Belgique héraldique : recueil historique, chronologique, généalogique et biographique complet de toutes les maisons nobles, reconnues de la Belgique. Vol 9, Typ. de G. Adriaens, 1867,
  4. Portrait au Rijksmuseum Twenthe
  5. Charles Emmanuel Joseph Poplimont, La Belgique héraldique : recueil historique, chronologique, généalogique et biographique complet de toutes les maisons nobles, reconnues de la Belgique. Vol 9, Typ. de G. Adriaens, (lire en ligne), p. 353