Adoxaceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La famille des Adoxacées est constituée de plantes dicotylédones ; elle comprend 3 à 5 genres.

Ce sont des arbustes ou de petites plantes herbacées rhizomateuses des sous-bois des régions tempérées. Cette famille est représentée en France par l'adoxe moscatelline, les sureaux et les viornes.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient genre type Adoxa, issu du grec δοξα / doxa, « réputation » et du préfixe privatif a-, le mot grec ἄδοξος / ádoxos signifiant « sans gloire ; obscur ; vulgaire », en référence aux fleurs de cette plante, petites et verdâtres, qui passent à peu près inaperçues[1].

D’après Fournier, en donnant ce nom « Linné voulait, en même temps, relever comme « insignifiant » l’objection faite à son système »[2] ; en effet, le système de Linné, jugé artificiel, notamment en France, était donc peu conforme à la « doxa » de son époque.

Classification[modifier | modifier le code]

La classification classique plaçait Adoxa dans la famille des Caprifoliacées[2].

La classification phylogénétique plaça d'abord le genre Adoxa parmi les familles assignées directement (c'est à dire sans assignation à un ordre) au groupe des Campanulidées (euasterids II) (1998).

Dès 2003 l'APGII assigna le genre à l'ordre des Dipsacales où il resta en APG III (2009) comme en APG IV (2016).

À cette famille se sont ajoutés les genres Sambucus et Viburnum, placés parmi les Caprifoliacées dans la classification classique[2].

À l'issue de la classification phylogénétique APG IV (2016), les Adoxacées comptaient environ 200 espèces réparties en cinq genres.

Description[modifier | modifier le code]

Les plantes de cette famille ont des fleurs hermaphrodites discrètes, gamopétales, à ovaire infère et qui ont une symétrie radiaire. Leurs drupes ont 1 à 5 noyaux.

Le genre Adoxa est représenté par des herbes grêles inférieures à 20 cm. Sambucus par des arbustes et plantes herbacées sans bourgeon terminal, aux drupes à 3-5 noyaux, dotés de feuilles composées au limbe penné à 3-11 folioles. Viburnum par des arbrisseaux ou petits arbres, avec bourgeon terminal, aux drupes à un noyau, dotés de feuilles à limbe simple ou lobé.

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon Angiosperm Phylogeny Website (4 août 2015)[3] et NCBI (4 août 2015)[4] :

Selon DELTA Angio (4 août 2015)[5] :

Selon ITIS (4 août 2015)[6] :

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (12 Jul 2010)[7] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Couplan, Les plantes et leurs noms : Histoires insolite, Éditions Quae, (lire en ligne), p. 119
  2. a b et c P.-V. Fournier. Les quatre flores de la France, Lechevalier, Paris, 1990 (ISBN 978-2-7205-0529-4), page 884
  3. Angiosperm Phylogeny Website, consulté le 4 août 2015
  4. NCBI, consulté le 4 août 2015
  5. DELTA Angio, consulté le 4 août 2015
  6. ITIS, consulté le 4 août 2015
  7. NCBI, consulté le 12 Jul 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :